Le blog peut il être un outil de développement ?

Le blog peut il être un outil de développement ?

Le développement personnel est en vogue. On vous en donne à toutes les sauces. Alors, bloguer peut-il servir votre développement personnel ?

Tout d’abord, il convient de savoir ce qu’est le développement personnel. Sans chercher bien loin, en faisant juste preuve de bon sens, cela serait tout ce qui peut nous permettre d’évoluer, quelque soit le domaine dont il est question.

Le développement personnel c’est se mettre dans un cercle vertueux, faire en sorte d’avancer dans un plusieurs domaines. C’est une recherche d’épanouissement, un envie de progresser. Chaque individu est habité par des volontés et des envies qui lui sont propres. Voyage, sport, amour, travail… les domaines ne manquent pas.

Comme nous le voyons, le périmètre est large, très large. C’est aussi la raison pour la quelle bon nombre de blogueur plus ou moins scrupuleux se sont engouffrés dans la brèche. Si je vous vend de la pommade pour augmenter la taille de votre pénis, c’est une forme de développement personnel. Enfin, pour ceux qui n’ont pas trop compris comment fonctionne l’anatomie du corps humain. Passons.

Le blogging, présent sur nos écrans depuis les années 90 à vécu une véritable explosion, avant de connaitre un essoufflement et de trouver enfin sa place dans l’univers du net. Promis régulièrement à la mort certaine depuis l’avènement des réseaux sociaux, le mourant se porte bien merci pour lui.

Grandir en bloguant

Créer un blog et devenir blogueur peut-il donc être considéré comme une évolution personnelle ? Dans le cas ou vous prendriez la chose un tant soit peu au sérieux : oui.

Lorsque l’on fait la somme des compétences nécessaires pour tenir un blog, le faire grandir, l’entretenir, forcément, vous allez apprendre un bon nombre de choses diverses et variées.

Cet apprentissage aura, dans bien des cas, un impact direct sur vous et votre confiance. Le blog tourne, votre confiance grandit. Mais attention, l’inverse est aussi valable.

D’une manière général, le blog est aventure personnelle. Que vous le fassiez en dehors des heures de boulot, ou à temps plein, il vous faudra apprendre les ficelles de cet univers immatériel et parfois très particulier. Vous devrez apprendre à déjouer les pièges tendus par des experts qui vous veulent du bien à vous, mais surtout à votre porte monnaie.

Une somme de compétences

Vous devrez apprendre à comprendre votre public, à faire la promotion de vos travaux, à répondre aux critiques, à faire preuve d’humilité aussi, à ne pas tromper vos lecteurs sur votre réelle valeur, voilà pour l’aspect humain.

Côté technique, acheter un nom de domaine,  installer et paramétrer un blog, installer les plugins, choisir et installer un thème, modifier le thème pour le faire coller à vos besoins, apprendre la rédaction pour le web, quelques astuces de référencement, utiliser les réseaux sociaux, faire évoluer les fonctionnalités de votre blog, appréhender les langages PHP, HTML et CSS. Ouf !!

Le bons sens, encore et toujours

Ce qui s’ensuit n’a rien de magique, et respecte une logique humaine vieille comme le monde : apprendre, comprendre, avancer, tout ceci est censé vous booster, vous donner confiance, vous permettre d’aller un peu plus loin.

Au delà de toutes les astuces, de tout les trucs, s’investir sérieusement est la meilleure des armes pour se développer.

Un vieux proverbe dit que c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Appliquer le à n’importe quel thème, il reste valable. Un proverbe n’est pas plus idiot qu’une méthode pondu par je ne sais qui, je ne sais où.


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
10 réponses
  1. www.web-geek.fr
    www.web-geek.fr says:

    Bonjour Stéphane,

    Au delà des côtés positif d’un blog personnel comme tu as évoqué, il faut savoir aussi se remettre en question en cas « d’échec » et en tirer du positif.
    Il faut aussi savoir rester les pieds sur terre, même si certains vont tout faire pour vous faire croire que vous allez devenir millionnaire en 2 semaines…

    Je pense que le plus important au final c’est la passion, blogguer sur un thème que l’on aime et donc connait bien.

  2. Guillaume Dardier
    Guillaume Dardier says:

    Merci Stéphane pour cet article. Le ton est vraiment sympa : juste ce qu’il faut de provocation et d’humour, avec 1 vrai message dedans. Je pense comme toi qu’on ne blogue pas pour bloguer : même si des enjeux pécuniaires sont souvent en jeu, il faut à minima une triple appétence : le goût d’écrire, celui d’échanger et enfin, évidemment, celui pour une thématique précise. Quiconque n’a pas cela peut oublier l’histoire et investir son temps ailleurs.

    A propos développement personnel, j’ajouterais que le fait d’écrire (sur un blog ou ailleurs) impose à l’esprit un rythme de reflexion différent de celui auquel il est habitué dans un univers d’hyper-stimulation. Ecrire, c’est se poser, prendre le temps d’ordonner ses idées et de mettre du sens aux choses. L’écriture structure la pensée.

    PS : je suis profondément déçu d’apprendre que les pommades de développement personnel ne fonctionnent pas

  3. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Excellente remarque pour ce qui est d’être posé pour écrire ! Y’a de quoi faire un billet sur le sujet, hop, dans les to do.
    Merci à toi !

  4. Reussissez.com
    Reussissez.com says:

    Tout est dit en fait dans le terme « développement personnel » : c’est personnel. Donc, cela demande de la part de l’individu une quête personnelle, une volonté personnelle, une démarche personnelle et bien entendu une expérience personnelle.

    En ce sens, bloguer peut constituer un outil d’information et de partage pour aider les gens en quête de développement personnel.

    Chacun à sa propre vérité, seule la réalité est absolue : la diversité des points de vue et opinions ne peut ainsi que permettre à l’individu d’évoluer.

Les commentaires sont fermés.