Boutons de partage, la suppression pure et simple

Boutons de partage, la suppression pure et simple

Après avoir murement réfléchis la chose, je rentre dans une phase de « désocialisation » de 4h18. Explications.

Des boutons par-ci, des boutons en veux-tu en voilà, page face truc, page entreprise Gogole ça, je n’en peux plus. A croire qu’il y a quelques années, il était impossible de partager une information. Alors, si cette varicelle du partage qui nous a tous touchée « offre » la possibilité de partager plus et plus vite, la qualité elle, en a pris un coup.

En effet, à bien y regarder, il y a peu (en temps humain), le partage était une action volontariste. On choisissait avec soin et amour les billets dont nous allions parler sur nos pages, avec un petit lien qui va bien, et un commentaire aux petits oignons.

Aujourd’hui, c’est à la va comme k’je pousse à grands coups de boutons. Qui partage quoi, comment, pourquoi, on ne sait pas, on ne sait plus, mais faut partager ! Ras le bol !

Dehors les boutons de partage !

J’ai donc viré les boutons de partage sur 4h18, et, « étrangement », ma page se charge plus vite. Bah tiens ! Plus d’une vingtaine de scripts JS qui ne sont plus chargés, forcément, ça aide. A l’heure où les temps de chargement font partie intégrante (et pesante) dans notre cher SEO, ce n’est pas du luxe.

Autre chose, avec ces boutons en moins, je retrouve une certaine intimité. En effet, rien ne me dit que ces petits scripts ne collectaient pas des données à mon insu. Mes stats, je me le garde. Bonne ou mauvaises, je les gardes et ne les communique qu’au besoin avec des personnes de confiance.

La Page Facebook ? Supprimée !

La page Fan de 4h18 ? Même topo Dehors. En deux ans, ce n’est pas ce qu’elle m’aura drainée comme trafic. Pas faute d’avoir tout tenté. Mais visiblement, le domaine d’activité de 4h18 n’est pas porteur sur ce réseau. Je vais donc partager mes liens sur mon profil classique, ça suffira amplement. D’ailleurs, énormément de gens font ainsi, et je pense que ce n’est pas plus mal.

Kill Bill 3

En virant ces boutons, est-ce que je prends un risque ? Oui, celui de ne plus me retrouver avec des boutons et des compteurs qui me faisaient passer pour un con en affichant parfois des chiffres bien bas. Coucou, j’ai zéro partage, mais j’en suis fier ! Faut-y être con ?! Bah faut croire. Donc, j’ai décidé d’arrêter les frais. Je vais arrêter de me tirer des balles dans le pied, je vais finir par ne plus en avoir… de pieds.

Le partage depuis le navigateur

Donc, j’en reviens à l’essence de la chose. Si vous aimez, je vous confiance pour partager cet article par vos propres moyens. En ce sens, j’ai installé l’extension Cortex pour chrome. Un appui long sur le bouton gauche de la souris, et hop ! Une fenêtre apparait et je peux partager la page à l’écran. Magique, et en plus c’est joli.

Je préfère grandement cette solution, intégré au navigateur, peu gourmande en ressource et qui libère les sites des boutons qui ne sont jamais à la même place, qui bouffe du temps de chargement, qui sont moches à souhait. Une hérésie totale, dans laquelle nous avons tous foncés tête baissée.

 Et demain ?

Je vais voir comment les choses se passent dans les semaines à venir. Décembre ne sera peut-être pas porteur d’indices fiables (vacances, Noël, Jour de l’An) en revanche, Janvier devrait donner de bonnes indications. Et si finalement, retirer les boutons produisait un effet de partage ? Ça serait marrant ça tiens !

Pourquoi pas tiens ? Vous partageriez un site qu’il n’est pas possible de partager car il n’as pas de boutons. Ah ! Ce serait fort ça tiens, et pas à la portée de tout le monde (si, si, je vous assure, tout le monde n’est pas « Geek »).

Alors, pour commencer, partagez donc ce point de vue sur la toile, et au passage, maintenant, vous avez un peu plus de temps pour commenter le billet, ne vous en privez surtout pas ! (:

[message_box title=" Quelques lectures sur le sujet" color="red"]

[/message_box]

Edit : 02/12/12

Pour partager malgré l’absence de boutons, ce ne sont pas les solutions qui manquent. Par exemple, dans Google Reader, vous pouvez utiliser les boutons FB et Twitter qui sont présent sous chaque article. Ensuite, vous pouvez utiliser GetPocket.com couplé à ifttt.com, vous mettez votre article dans Pocket et ifttt va se charger de le publier sur vos réseaux, vous pouvez aussi utiliser Buffer, sans oublier Scoop.it. Et j’en passe.

Les solutions de partages sont donc possible, ce n’est pas ce qui manque. Soyez inventifs (:

Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !

 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
58 réponses
  1. BoiteAWeb (@BoiteAWeb)
    BoiteAWeb (@BoiteAWeb) says:

    Hey, j’avoue que je n’aime pas les boutons avec JS, j’ai toujours mis FB/TW en simple lien de partage, non pas pour dire « allleeeeez partaaaaaage :—–( » mais juste « tu veux le partager ? un simple clic suffit, pas de c/c pas de texte à tapper »
    Les supprimer, why not. Supprimer la page FB, why not, la mienne c’est pareil, c’est « pour y etre » alors je ne sais pas … Sous google ma age FB est présente en page 1, meme si elle ne bouge pas, elle est la …
    Pour ma V3 je vais repenser ces boutons, et réfléchir à leur supression. C’est vrai que si un post me plait, j’aime le partager rapidement en un clic/tweet. Si le bouton n’est pas là, j’irais c/c son url dans twitter avec quelques mots persos, c’est bien aussi ;)
    Merciiii

  2. Karine Frigon
    Karine Frigon says:

    Je ne suis pas d’avis sur ce point. Personnellement, je trouve qu’il pousse à l’action pour le partage, ce qui m’emmène plus de lecteurs, que je ne refuserai pas. Ceci dit, ça ne doit pas être l’unique façon de se faire connaître. Il faut aller offline et être «SEO friendly». Comment faites-vous pour savoir si on partage votre contenu, sinon? Je suis curieuse :-) Je vais suivre votre évolution sur ce sujet. :-)

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Pour le partage, celle et ceux qui suivent les publications de 4h18, il existe des alternatives crédibles et utiles.
      Par exemple, le flus RSS, depuis Google Reader, tu peux tweeter ou liker, si tu me suit sur twitter, tu peux retweeter le tweet qui mentionne l’article, si tu es dans mes amis FB,tu peux liker ma publication au sujet de l’article. Bref, les solutions existent.

  3. Nico
    Nico says:

    Voila un billet qui me fait bien plaisir… Ca fait un moment que je m’interroge sur le fait d’alléger mon site de tous les boutons et en particulier Face-de- bouc dont je ne mesure pas trop l’utilité.
    Je pense que la portée du partage via les reseaux sociaux dépendent bcp des domaines que l’on abordent mais surtout du type de lecteur qui viennent sur le site (« niveau informatique »). En tout cas, ce qui est sûr, cette décision permet surement de se reconcentrer sur ses sujets. La dispersion de moyen à mettre en oeuvre pour être « bon » partout est vraiment chronophage !

  4. Fabrice - WP Formation
    Fabrice - WP Formation says:

    Salut Stéph,

    Si je peux parfaitement comprendre l’approche en terme de chargement, sur un dédié cela se chiffre en ms…

    Si tu devais vraiment faire des économies de ressources, alors vire JetPack, diminue tes plugins par 2 et là, oui tu vas gagner du temps!

    En revanche, en terme d’ergonomie c’est moins bon, pour ma part lorsque je viens sur 4h18, je lis, je commente (parfois) puis je partage en 1 clic. Avec ce choix tu vas « m’obliger » et c’est là que se situe le risque, à copier l’URL ou à installer un add-on à mon navigateur…

    En gros tu décharges tes ressources pour augmenter les miennes ?

    Hâte du retour, affaire à suivre…

    Ps/ j’ai pas partagé l’article, j’ai pas trouvé les boutons ;)

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Salut !
      Trou duc’ (:
      Comme je le disais un peu plus avant, les solutions existent pour partager le billet, on est envahis de boutons de partage de partout.
      Alors, je sais que tu les trouveras hein (:

  5. datinvincent
    datinvincent says:

    Arrgh, il l’a fait le bougre !
    Enfin un article sur la polémique des boutons qui prend position. Au moins pour ça, j’espère qu’il va faire le buzz (marre des pseudos experts qui critiquent les boutons mais les laissent sur leur site).
    Je partage donc cet article et vote pour un retour à la qualité sur la blogosphére

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Ouaip, ça faisait un moment que cela me chatouillait.
      De plus, je ne partage que très rarement depuis un site.
      Je met le billet dans Pocket, et c’est lui qui se charge de partager via ifttt.com

  6. Renaud
    Renaud says:

    Hello Stéphane, ça fait 4 jours que j’ai decouvert ton blog et je me suis « tapé » tous les articles ;-) Je tiens tout d’Abord a te feliciter pour la qualité de ton travail… Moi qui me fais bien 2heures de revue de presse par jour, je vais devoir donc m’en faire 2h15 dorénavant ;-). Bref continue comme ça …!

    Pour revenir sur l’article je n’ai jamais compris l’interet d’afficher des compteurs sur les spread buttons… A part pour passer pour un con, je ne vois pas en quoi la crédibilité d’un article passe par son nombre de partages… Par contre, c’est quand meme plus pratique pour ton lecteur de les mettre pour eviter des copier coller fastidieux… Moi j’ai choisi de n’afficher que ceux de facebook et twitter avec des js épurés pour ne pas charger le code… G+ non seulement il ne s’integre pas graphiquement aux autres mais en plus c vrai qu’il pompe un max de ressource, pour une utilité plus que limite…. Qui utilise G+ autrement qu’a des buts SEO et de façon automatique…?

    Sur ce, bonne continuation !

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Bonjour Renaud,

      Merci à toi (:

      En ce qui concerne le partage, tu as des boutons disponibles via Google Reader, tu peux aussi utiliser d’autres services comme buffer, ou encore Scoopit, etc…
      Donc, au final, ce ne sont pas les solutions qui manquent pour partager un article qui ne présenterait pas les boutons.

  7. Famille Heureuse
    Famille Heureuse says:

    Coucou Stéphane,
    Comme beaucoup, en créant mon blog, j’ai aussi crée une page fan facebook et carrément un compte facebook car j’étais antiFB depuis toujours.
    Franchement, je n’ai pas le temps d’alimenter ma page fan et je me demande bien à quoi elle sert… Seulement 12 j’aime je crois donc autant dire que ça ne m’apporte aucun trafic.
    Quant à twitter, c’est plus pour le d’un qu’autre chose car là c’est encore pire!
    Comme tu dis, ça doit dépendre des domaines (thème du blog).
    J’ai hâte d’avoir la suite de ta petite expérience et de savoir ce que ça a donné en janvier :)
    Bon dimanche!
    Caroline

  8. GeekPress
    GeekPress says:

    De nos jours, les partages des réseaux sociaux sont indispensables pour un blog.

    Pour le temps de chargement, il suffit de mettre les scripts en asynchrone ;)

  9. Grégory Marchal
    Grégory Marchal says:

    Salut Stéphane,

    J’approuve totalement ton action :) Enfin quelqu’un qui critique les boutons de partage, et les supprime pour de vrai.

    Étant maniaque du moindre pixel en désaccord avec l’harmonie graphique de mon blog, et des vilains ralentissements que les boutons de partage génèrent, j’ai franchi le pas il y a quelques mois. Et ce n’est pas plus mal.

    Le temps de chargement de mes articles crève le plafond, mon branding est plus fort (et oui, les boutons de partage c’est bien beau mais c’est surtout de la publicité pour les réseaux qui les mettent à disposition et non la baguette magique qui fera de vous une star si vous les intégrez à votre site web), mon traffic n’a pas bronché. Mon formulaire opt-in converti mieux, il a plus d’impact car moins de distraction.

    Bonne continuation.

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Je suis assez d’accord sur le fait que c’est un joli coup de pub, et gratos de surcroît, pour ces réseaux.
      Alors, finalement, comme je pense que les personnes qui font le partage ne le font pas depuis le site, mais depuis des outils tiers, je ne vois pas pourquoi je les conserverais plus longtemps.

  10. sebastiengenola
    sebastiengenola says:

    je viens de remettre des boutons de partage sur mon blog alors que j’en avais pas besoin. je pensait les ré-enlever, ton article me prouve que oui. d’autant que je suis sur Mac et que depuis l’intégration de facebook et twitter il est tres facile de partager une page depuis n’importe quel navigateur. donc je vais partager celui ci :p

  11. La Cuisine du Jardin
    La Cuisine du Jardin says:

    T’as pas peur toi …
    Supprimer l’affichage du nombre de partages ou de like, je suis d’accord, d’autant plus si ça fait gagner en temps de chargement. (ce que je vais faire d’ailleurs, …)
    Mais de là à supprimer les boutons … j’ai un doute.
    Tu nous diras ce que ça donne.

  12. Noel
    Noel says:

    Je pense que c’est une grave erreur… Les données collectées, il y en aura toujours et partout.
    Mais du point de vue SEO, avec ce que prépare Google, par exemple, je pense que faciliter le partage doit faire partie de toute stratégie de visibilité. Après, chacun fait ce qu’il veut !
    On espère simplement avoir un retour d’expérience objectif.

  13. Valérie Thuillier (@ValThuillier)
    Valérie Thuillier (@ValThuillier) says:

    Bonjour Stéphane :-) il n’y a que toi pour tenter des trucs pareils :-)) bon comme tu dis viva Buffer et Scoop it pour continuer à partager tes articles…J’ai viré aussi Jetpack car le temps de chargement sur le site était trop long, mais le fait de ne plus avoir de barre latérale qui affiche les boutons de partage moi je le vis moyen ;-) Il faut admettre que oui le tps de chargement a été divisé par 2 …je suis moins téméraire que toi par contre je garde les boutons de partage en bas des articles :-) Au plaisir de te lire,
    Valérie

  14. Léa
    Léa says:

    Salut Stéphane, je comprends que si les boutons de partage jouent en la défaveur du blog niveau temps de chargement, c’est justifié.

    Mais de là à les bannir, c’est comme si tu nous tirais à chacun une balle dans chacune de nos mains, pour empêcher de partager tes articles.

    Bon j’arrête mon délire…

    Les boutons de partage, sont omniprésents certes mais je ne pense pas qu’il te soit préjudiciable.

    Si on veut vraiment partager tes articles, il nous suffit de prendre notre souris et/ou le clavier et de faire un peu de gymnastique à nos doigts.

    Merci pour l’add-on cortex, je m’en vais l’essayer ;)

  15. Sam
    Sam says:

    Point de vue intéressant !
    Je suis assez d’accord au niveau des compteurs qui font surtout état du faible partage ce qui a tendance à nuire à la crédibilité et donc la qualité des articles. Pour ce qui est des boutons, ça reste un raccourci facile pour qui lit la page en direct ( tout le monde n’utilise pas de reader ). pour ma part j’ai tendance à me mailer les articles intéressant ( j’utilise gmail comme outil gtd ) et quand je vois un petit bouton gmail je gagne du temps si je suis sur l’ordi puisque sur tablette android c’est inclus dans le navigateur, j’adore )

    Le problème c’est que la plupart du temps c’est invasif et qu’avant même d’avoir pu parcourir le contenu de l’article on les voit en gros ces boutons( quand c’est pas dans une énorme sidebar flottante ) si bien que parfois on ne sait même pas ce qu’on partage. Je suis plus pour quelque chose de discret à l’image des icônes wordpress / facebook et twitter en dessous de ce textarea pour les commentaires.

    Quant à l’utilité ou non d’un compte facebook lié au blog, il dépend surtout de la cible et de la stratégie adoptée concernant les réseaux sociaux. Si c’est pour du LOL, des chats et des fails, ou des jeux concours un grand OUI, facebook est (f)utile ! Et le nombre de fans de cette page qui ne diffuse que de des conneries sera grandissant. Ne pas oublier que le seul intérêt de facebook c’est que l’utilisateur ne quitte pas le site. Il n’y a qu’à voir comment est devenu le partage du lien, avec une vignette minuscule pour éviter que cela suscite trop d’intérêt..

    Je pense que le simple partage des articles est une erreur, tant les utilisateurs de facebook n’y sont pas connectés pour y lire ce genre de choses. Par contre cela peut être un bon support pour communiquer sur des choses plus légères, liées de loin à la ligne éditoriale du blog mais qui ne viennent pas en entachée le sérieux. Bref, je vois finalement facebook comme une cour de récréation ou l’espace machine à café où on peut être un peu plus cool tout en semant quelques graines invitant à découvrir le pendant sérieux du bonhomme.

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      C’est vrai que pour l’aspect temps de chargement, j’ai un peu pinaillé… Je l’admet.
      J’aime assez ta réflexion sur l’usage de facebook, je ne l’avais jamais vu ainsi, et cette remarque me fait voir la chose sous un angle nouveau. A creuser, et bien vu !

      • Sam
        Sam says:

        Pour rebondir sur le coté intrusif de ces boutons, un bloc dépliable à la demande ou au survol ( sur un lien « partagez cet article ») peut s’avérer discret et efficace. juste un peu de css et un bout de javascript.

  16. franckwylliams
    franckwylliams says:

    Salut Stéphane,
    Ce qui s’applique à un blog ne s’appliquera pas forcément à un autre, qui tire une partie non négligeable de trafic de facebook par exemple.(c’est d’ailleurs assez fou que certain de tes lecteurs décident du coup de les enlever de leur blog sans tester et ne rien faire d’autre que lire ton article….)

    Avant de passer à l’action, mieux vaut peut-être regarder vraiment la charge que représentent les réseaux sociaux sur votre blog (confère P3 parce que bien souvent c’est peu.

    Je me doute bien que tu as étudié le pour et le contre, mais comme d’autre le dise si c’est pour gagner de la vitesse mieux vaut virer jetpack qui se révèle trop gourmand.

    Mais visiblement ton objectif est tout autre, une façon comme d’hab bien personnelle de voir les choses, je ne suis pour ma part pas prêt à les enlever, pourquoi ?

    Je n’anime pas vraiment ma page facebook/twitter donc je comprends qu’ils fonctionnent peu, ce n’est pas le plugin qui grève le plus mon chargement de page ( @grégory tu devrais faire un tour sur http://gtmetrix.com/ :-) )
    Un choix à murir, car il ne peut pas être sans conséquence pour certain.

    Il me semble qu’il vaut mieux éviter des plugins lourds tels que sexy bookmark par exemple, qui est véritablement péte à l’œil au profit de boutons plus discret qui rempliront leur part du contrat.

    L’appli Cortex pour chrome est excellent, mais nécessite d’employer chrome, hors je doute fort que tu arrives à convertir tes visiteurs à chrome s’ils sont sous Firefox , IE etc….et se tourneront vers d’autres solutions.(ici l’aspect pratique du bouton est sans égale)

    De plus comme toute appli chrome, hé bien tu n’as aucune certitude sur le fait que google ne collecte pas tes actions de partage donc sur ce coup-là, avoir ou pas de bouton revient du pareil au même…
    L’idée est bonne, je vois ou tu veux en venir, mais perso mon blog n’est pas assez connu pour agir ainsi …..
    Aussi à ton avis Stéphane n’y a-t-il 2 poids 2 mesures dans le blogging ?
    Peut-on agir de la même manière que quelqu’un de reconnu ….pour faire plus simple crois- tu que si sur mon blog j’avais le même discours que toi on me prendrait pas pour un fou ??

    Voilà une petit reflexion sur ton article, l’idée me semble bonne pour un blog qui a déjà de la renonné, mais pas pour celui qui démarre et qui doit entrevoir toutes les options selon son théme,
    Amicalement
    Franckwylliams

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Ta réflexion n’est pas idiote du tout…
      Maintenant, j’ai aussi fait des choix parfois, heu douteux (?), tout du moins, tranchés. Ce qui permet de sortir un peu du lot et de te faire connaitre. Et si tu fais une connerie, c’est aussi l’occasion de refaire après coup un article en expliquant pourquoi tu as fais une connerie. C’est une façon de partager tes expériences, un blog, ça sert à ça aussi non ?

      Alors, je l’utilise comme tel. Si fin janvier je me rend compte de ma connerie, je ferais marche arrière, et ferais un billet avec les chiffres qui vont bien.

      Dans la vie, faut prendre des risques parfois. Celui-ci reste mesuré, et petit plus, il fait parler (;

  17. JoanR
    JoanR says:

    Personnellement je n’utilise jamais les boutons de partage, Buffer ou extensions Chrome me suffisent amplement. Mais je les laisse sur mon blog, pour la simple (et peut-être bonne) raison que tout le monde n’utilise pas ces outils. Et puis quand les boutons de partage ne sont pas visibles (ce qui était le cas chez moi il y a peu) tout le monde te dit « j’ai pas pu partager j’ai pas trouvé les boutons… » Mais tu as tout à fait raison de prendre une décision tranchée, de toute manière rien n’est définitif et au moins ça permet de se faire une idée fondée sur des faits…

  18. Gossip week
    Gossip week says:

    Chez moi, simplement Facebook, Twitter et Google+. Les autres n’ont aucun intérêt..
    On voit pas mal de site avec parfois une bonne dizaine de boutons et au final, on alourdit la page pour pas grand chose….

    Les réseaux sociaux sont importants mais le temps de chargement de la page l’est tout autant en matière de SEO.

  19. David Mesmacque
    David Mesmacque says:

    Bonjour, personnellement, associant les activités professionnelles liées à l’informatique sur mon site d’entreprise aux activités parfois personnelles, je fais bien attention à ce que je partage sur mon blog http://www.spirit.fr mais bien sur il paraît inévitable que certains commentaires soient en relation avec les deux « mondes ». Du coup cela se répercute également sur mes pages FB personnelle et professionnelle.
    Je pense qu’il convient à chacun de rester maître de la situation et de ses parutions ainsi que de ses propres créations afin de ne pas laisser tout et n’importe quoi se faire.
    Bravo pour cette article fort agréable à lire ;-)

  20. laulinea
    laulinea says:

    Jusqu’au bout j’y ai cru. A 2 doigts de supprimer mes propres liens !! Et là : Partagitude ? C’est cool, c’est fun ! XD

Ça ping !

    Boutons de partage, la suppression pure et simple | Marketing 2.0 - TRIBELEADR | Scoop.it says:

    [...] En voilà une idée étrange, à l'heure où le social média explose, je retire les boutons de partage de mon site ? Pourquoi donc ?  [...]

    Boutons de partage, la suppression pure et simple | Eco-veille | Scoop.it says:

    [...] En voilà une idée étrange, à l'heure où le social média explose, je retire les boutons de partage de mon site ? Pourquoi donc ?  [...]

    Boutons de partage, la suppression pure et simple | #ITyPA MOOC | Scoop.it says:

    [...] En voilà une idée étrange, à l'heure où le social média explose, je retire les boutons de partage de mon site ? Pourquoi donc ?  [...]

Les commentaires sont fermés.