Choisir un titre sensationnel pour son article, quel impact ?

Choisir un titre sensationnel pour son article, quel impact ?

Trouver un titre article est plus compliqué qu’il n’y parait. Et forcément, la tentation est grande de partir vers des accroches des plus racoleuses. Avez-vous pensez à l’impact de ces dernières sur votre crédibilité ?

[message_box title="" color="red"]

« Vivez la vie de vos rêve grâce à votre blog », « comment gagner de l’argent avec son blog en trois étapes », « le secret pour des milliers de visites », « domptez google », et j’en passe. La liste des titres promettant monts et merveilles s’allonges chaque jour. Mon Google Reader regorge de ces titres d’articles censés m’apporter gloire, beauté, célébrité, argent, retour de l’être aimé, sexe plus gros, et tout et tout.

[/message_box]

Promettre, c’est facile. Tenir sa promesse, c’est une autre paire de manche. Nous sommes les premiers râler après un partis politique qui ne tient pas ses engagements, cela ne nous empêche pas de faire joyeusement, sans vergogne, la même chose. Quoi ce n’est pas pareil ? Si. Il s’agit bien de berner l’autre pour lui arracher un bulletin de vote ou un clic.

« Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette. »

Confucius

Promettre de l’argent rapidement au quidam, facile. Mais que se passe-t-il, sur le long terme, quand cette promesse reste lettre morte, quand vos visiteurs, malgré toute leur bonne volonté, ne gagne pas un centime avec vos secrets ? C’est votre crédibilité qui en prend un coup.

J’en reviens à ce que je disais au sujet de votre responsabilité, vous ne pouvez pas faire tout et n’importe quoi sous prétexte de gagner de l’argent. La valeur de vos actes ne se mesure pas à ce qui se trouve dans votre portefeuille. Loin s’en faut. Et ceux qui pensent le contraire vont au-devant de sales désillusions.

Le choix de votre titre est important, pour plusieurs raisons. La première, c’est la carte d’identité de votre article, vous le savez déjà, je ne vous apprends rien. En revanche, il en dit long sur vous et votre façon d’aborder les choses. Un titre trop racoleur, sensationnel, ou une promesse grandiose, et vous pouvez perdre beaucoup en crédibilité.

La sentence des lecteurs de votre blogN’oubliez pas que beaucoup de personnes utilisent les flux rss pour suivre vos actualités, et que c’est votre titre qui va apparaitre en premier. Si votre promesse fait tiquer, pas bon pour votre image, la fameuse « première impression ». C’est con, vous allez passer des mois à construire une image propre, pro, et vous allez tout casser en moins d’une semaine parce que vous allez vouloir racoler le visiteur. Super.

Et ces visiteurs ciblés grâce à ces accrocheuses faciles, vous êtes-vous posé la question de savoir si ce sont bien les personnes que vous aimeriez avoir dans votre boutique ? Est-ce avec des proies faciles que vous souhaitez travailler ? Si l’appât du gain est votre seul objectif, pourquoi pas, mais faites attention, les amoureux d’aujourd’hui sont ceux qui vous bruleront demain sur la place publique.

Il ne faudrait pas oublier que chaque médaille possède son revers. Dans le domaine des accroches racoleuses, il n’est pas compliqué d’imaginer quel serait ce revers.

Un bon titre, c’est celui qui intrigue, qui donne envie de lire, qui informe, qui est pertinent. Pour ma part « gagner de l’argent avec son blog » est tout, sauf pertinent et intelligent. Vous avez le droit de penser le contraire.

Votre crédibilité, vous allez mettre des mois entiers à la construire. Si vous souhaitez la fracasser, allez-y ! Et bon courage pour remonter la pente ensuite. Pensez à changer de nom, et de tronche, ça aidera. En France, les étiquettes sont difficilement décollable. 

Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !

 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
15 réponses
  1. www.web-geek.fr
    www.web-geek.fr says:

    L’impact est surtout très court sur la durée pour moi.
    Vous allez réussir peut-être à créer un mini-buzz mais le plus important est le contenu et le plus souvent il n’est pas au rendez-vous avec ce genre de titre et vous perdez pas mal de lecteur…

  2. Farid
    Farid says:

    Salut ! Moi je dis il faut être simple, soi-même, enthousiaste, et tenir ses promesses du mieux qu’on peut. Les plus grands leaders sont les meilleurs « aideurs ». Les trompeurs ne sont que des « haters », Ok je m’arrête la :)

  3. Philippe @MonSiteWebPro
    Philippe @MonSiteWebPro says:

    Notre société surmédiatisée fonctionne chaque jour plus que le précédent sur le « paraitre » et le clinquant. Téléréalité, provocations, escalade verbale, dérision, caricature sont les conditions sine-qua-non de l’exposition et de la visibilité médiatique. Tu ne retiens plus l’attention par la subtilité de ton analyse ou de ton message, mais par ta capacité à retenir l’attention.

    Si l’on compare un peu avec notre environnement politique, on peut dire que Bayrou a perdu pour avoir promis du sang, des larmes et de la sueur. Hollande a gagné avec des promesses, du rêve, de l’espérance.

    C’est pareil pour tout… Dans PlayBoy et NewLook, tu promets des mamans matures ou des jeunettes du feu de dieu ? Dans Automobile Magazine, tu promets de la 106 / Clio ou de la belle italienne qui fait vroum ? Tu remplis un stade de foot avec Sedan / Brest ou avec Madrid / Manchester ? (notez au passage le profil chiadé du beauf de base : cul + bagnoles + foot)

    Ben ton article et ton blog c’est pareil.

    Le seul piège, c’est qu’il faut être crédible derrière.

    Quand j’ouvre mon NewLook, j’ai de la belle nana. Quand j’ouvre mon Automobile Magazine j’ai de la belle caisse. Quand j’allume C+ le mercredi soir j’ai de la bonne Champions League, pas Maritimo – Bordeaux…

    Alors quand on m’aguiche avec du « comment gagner de l’argent avec son blog en trois étapes », ben faut être crédible. Perso, je ne donne JAMAIS de deuxième chance à un blog.

    • Stephane Briot
      Stephane Briot says:

      Putain, je l’ai échappé belle alors ! Parce que j’ai faillis faire de la mature poilue, dans une 106 sur le périph’ avec le maillot de Brest sur les épaules ((:

      Plus sérieusement, bien entendu que tu as intérêt à avoir un contenu béton derrière un titre qui racole, sinon, la plupart de ce que que je qualifie être des gens sérieux ne reviendrons pas te voir de si tôt. L’article de Ronan que j’ai lié dans le contenu est d’ailleurs intéressant à ce titre.

Ça ping !

    Choisir un titre sensationnel pour son article, quel impact ? | Solutions Locales | Scoop.it says:

    [...] C'est facile d'avoir un titre racoleur, tout le monde sait le faire. Mais, savez-vous mesurer son impact sur votre notoriété ?  [...]

    Choisir un titre sensationnel pour son article, quel impact ? | Eco-veille | Scoop.it says:

    [...] C'est facile d'avoir un titre racoleur, tout le monde sait le faire. Mais, savez-vous mesurer son impact sur votre notoriété ?  [...]

Les commentaires sont fermés.