Comment monétiser votre site

Comment monétiser votre site

Comment gagner de l'argent avec son blogAujourd’hui, c’est Adrien Delgado qui est mon invité. Adrien est était modérateur sur un forum que je ne recommande pas, et que je nommerais pas, et il sait pourquoi. Néanmoins, j’ai eu l’occasion de pouvoir dialoguer avec Adrien au téléphone, un échange courtois, sympathique.

Je lui ai proposé de rédiger un article lorsqu’il commenta un article que j’avais publié. Il estimait, à juste titre, que cet article n’allait pas assez en profondeur. Néanmoins, cet article se voulait plus une approche de la monétisation qu’un cours complet sur la question. 

J’ai donc proposé à Adrien de rédiger un article plus complet. C’est c’est article que vous allez pouvoir lire. 

Adrien n’est pas très dissert sur lui, tout ce qu’il a bien voulu dire, c’est qu’il est expatrié en Thaïlande. Nous n’en saurons pas plus, pas plus qu’il n’a bien voulu fournir sa photo pour des raisons qui lui son propres, ce que je regrette. C’est toujours bien d’humaniser ses propos. Mais bon (: 

Son Site : boorka.com

Sa page Fans Facebook

Sur Twitter @boorkablog

Bonjour à tous, je vais vous parler un petit peu de la monétisation et surtout d’un point très important que beaucoup de blogueurs débutants oublient, se faire ses propres idées.

Dans la monétisation mainstream on retrouve plusieurs modes disponibles, quand certaines personnes n’en citent que deux ou trois, lorsque l’on y regarde de plus près on se rend compte que l’on a l’embarras du choix ! Il suffit de chercher aux bons endroits.

Je vais essayer de décortiquer du mieux que je peux les différents moyens de gagner de l’argent avec votre site web. Que ce soit de manière passive ou non, en sachant que de toute manière, vous allez devoir optimiser vos placements, donc revenus passifs …

Et aussi, un point important au sujet de l’affiliation, ce magnifique mode de monétisation ne rime pas forcément avec Clickbank ou 1TPE que je juge « bas de gamme » en termes de régie dont c’est le rôle, mais ça n’engage que moi.

Le CPC : coût par clic

Ce système vous rapporte de l’argent à partir du moment où un de vos visiteurs clique sur une de votre publicité. Les gains ne sont pas mirobolants par clique mais avec un nombre de visiteurs élevés vous pouvez tout de même gagner de l’argent. Beaucoup de blogueurs débutants sortent cette phrase « Google Adsense c’est nul j’ai gagné que 3€ ce mois-ci » mais ce que ce blogueur ne comprend pas c’est que ce n’est pas avec moins de 100 visiteurs par jour que l’on peut espérer faire beaucoup d’argent au CPC, que ce soit avec Adsense ou un tout autre programme. Bien entendu un point important, tout dépend de la thématique mais également de l’optimisation des espaces et des publicités.

Ne vous trompez pas, Adsense propose ce mode de monétisation mais il n’est pas le seul, de très nombreux annonceurs dans de diverses thématiques propose ce mode de monétisation. Adsense a le monopole de la publicité au CPC, mais ce n’est pas le seul dans ce business.

LE CPM : coût pour mille

Ce système rapporte de l’argent tous les 1000 visiteurs, là encore vous l’aurez deviné, sans un trafic « gigantesque » les revenus ne seront pas très développé, mais le CPM, par rapport à tous les autres modes de monétisation permet une certaine stabilité de ses revenus. Car oui, à moins que votre site fasse le yoyo en termes de trafic, vous allez pouvoir prévoir vos revenus mois après mois sans trop vous casser la tête.

Si vous vous baladez régulièrement sur le web, et plus précisément sur les sites d’actualités, vous avez certainement pu remarquer qu’un grand monde d’entre eux utilisent ce mode de monétisation. Ces sites ayant un trafic plus qu’énorme, ils peuvent se permettent de travailler au CPM, bien entendu ils ne font pas que ça, de la vente en direct etc etc etc, mais c’est une autre histoire.

Petite précision, CPM ne rime pas forcément avec pop up ou slide intempestif, il est tout à fait possible de n’utiliser que de simples encarts sur votre site web.

Lead : Le formulaire

L’affiliation au lead c’est simple, vous êtes rémunérés à chaque fois qu’un de vos visiteurs rempli un formulaire, ça peut être de tout, c’est un domaine très vaste, par exemple dans le domaine du jeu c’est un procédé très régulièrement utilisé.

C’est très performant pour les sites très nichés, exemple vous possédez un site sur les maisons en bois, de nombreuses sociétés proposeront des devis gratuits à vos visiteurs, à chaque demande, vous toucherez donc une commission plus ou moins élevé, tout dépend de l’annonceur et de la thématique de votre site, mais ça va de paire.

Attention, tous les sites proposant des devis ne payent pas au lead, certains payent au pourcentage.

Pourcentage

Je me demande vraiment si des explications peuvent être utiles, vous aurez tous compris que vous allez toucher une commission. C’est un de mes favoris, je me sens moins « baisé » avec ce mode de monétisation, bien que l’annonceur va se faire une belle petite vente grâce à moi, je touche malgré tout une petite somme d’argent bien que je sois tout de même l’apporteur d’affaire.

Un autre mode que j’associe directement au pourcentage bien que ça n’en soit pas un, c’est l’annonceur qui paye un prix fixe sur chaque vente que vous allez lui apporter, c’est une commission fixe qui ne change peu importe si le client achète pour 50 ou pour 700€ de produits ou autre. C’est beaucoup moins intéressant que le % mais ça reste néanmoins un procédé standard bien présent dans le domaine de la monétisation qui peut malgré tout s’avérer payant !

Articles sponsorisés

Je n’ai pas beaucoup utilisé ce procédé, mais ça reste très rémunérateur surtout lorsque l’on voit le temps que ça peut prendre. On peut voir assez régulièrement des blogueurs écrire des articles sponsos qui leurs sont payés quelques fois plus de 100€ pour 15/30 minutes de travail et un trafic guère plus élevé que 100 visiteurs par jour.

Le gros problème c’est que forcément vous n’allez pas en avoir tous les jours, que vous pouvez passer des mois sans avoir la moindre proposition, donc niveau stabilité il faudra repasser …

Si vous fouinez un peu et que la monétisation vous intéresse, vous avez sans doute pu voir que certains blogueurs gagnent plusieurs centaines d’euros pour un simple article sponsorisé, ils n’ont pas forcément des milliers et des milliers de visiteurs par jour. Dés que l’on du trafic et un peu de notoriété les prix grimpent en flèche !

Vente de lien

Alors celui là je ne l’aime pas beaucoup, bien que l’on soit tous ou presque en dehors des clous en ce qui concerne les guidelines de google, la vente de lien c’est comme voler une voiture pour notre dieu à tous. Mais ce fameux moteur de recherche n’est pas un très bon policier, beaucoup le font, peu se font taper sur les doigts.

D’ailleurs un truc que les gens doivent savoir, car beaucoup le disent mais peut peuvent dire pourquoi, c’est que d’une la vente de lien sert à modifier les résultats de manières non naturels mais également parce que c’est déjà le boulot de google, et oui les amis, adword c’est de la vente de liens, ni plus ni moins, donc vous pouvez comprendre que google n’apprécie pas cette concurrence sur son propre site web, car oui, pour beaucoup internet = google, mais au final ce n’est qu’un énorme site web. Quand vous, vous ne tolérez pas certaines choses sur votre site web, google peut en faire tout autant sur le sien.

Bref, je ne vais pas épiloguer là-dessus éternellement. Le gros problème avec la vente de lien, c’est que vous allez augmenter le nombre de liens sortants de votre site web et que bien souvent les prix ne sont pas très élevé … Comme d’habitude, à moins d’avoir un très gros sites vous n’allez pas pouvoir réclamer beaucoup d’argent.

Bien que je n’aime pas, j’en vend, même si ça ne me rapporte pas grand-chose, pour ne pas dire rien du tout, sur des sites qui ont du mal à décoller ça permet malgré tout de rentabiliser l’hébergement le temps de se pencher dessus afin de pourvoir passer à un autre mode de monétisation.

La vente de son propre produit

Ce sujet a fait débat de maintes fois, je ne vais pas m’engager là-dedans car pour ma part je pense que chacun fait ce qu’il veut quand il veut, ce n’est pas mon problème. Mais ça reste malgré tout le grand procédé à la mode, faire un ebook ou une formation sur un sujet que l’on maitrise ( Ou pas ).

Le problème, que je trouve récurrent, c’est que maintenant des « guignols » vendent leurs formations, dernièrement un blogueur a mis la sienne en vente, ce petit coquinou explique donc aux autres comment passer de ça à ça, de ci à ça, etc etc etc, alors que son expérience sur le web se résume à quelques mois … Il a le droit bien entendu, mais je trouve ça amusant ce genre de néophyte qui pense avoir acquis suffisamment d’expérience pour guider les autres.

Le point positif avec cette méthode, c’est que vous touchez la totalité du prix de vente ( Sauf si ce sont vos affiliés qui vendent bien entendu ). Attention, bien entendu vous devez déclarer ces gains selon les lois en vigueur dans le pays dans lequel vous résidez.

La vente de ses compétences

Là où la plupart des blogueurs racontent que vendre son temps est la chose la plus ignoble que l’on puisse faire, d’autres pensent tout le contraire. En effet tout le monde n’a pas envie de gagner de l’argent passivement par à-coups, mais proposer une expertise, travailler dur sur un sujet qui passionne ça aussi ça peut être extrêmement enrichissant, que ce soit humainement ou financièrement parlant.

Pendant un temps, il y a deux ans, quelque chose comme ça, j’ai vendu mon temps, pour dire vrai c’était plus que bien payé par rapport au travail accomplie et au temps que ça me prenait, en 15 minutes je gagnais une cinquantaine d’euros. C’est pas mal du tout mais disons que ce n’était pas pour moi, je préfère utiliser mon temps pour développer mes projets qui me rapporteront de l’argent « passivement ». Pas que je sois un fainéant de première, mais je préfère tout de même me la couler douce devant un film que de travailler. Chacun ses envies après tout …

J’ai fait le tour des principales méthodes de monétisation auxquels vous pouvez recourrir afin de gagner de l’argent avec votre ou vos sites web. Certains auront vu que je n’ai pas parlé de la vente d’espace en direct, mais sans trafic ça ne rapporte rien et ce n’est plus aussi automatisé et sécurisé que le passage par une régie publicitaire.

Information importante, comme dit plus haut, 1TPE et Clickbank ne sont pas les maitres en la matière, tout comme Amazon, il existe un grande nombre de plateformes, exemple, tradedoubler, zanox, reactivpub … Bien sûr, encore une fois je me répète ça n’engage que moi, certains gagnent très bien leurs vies en utilisant Amazon ou 1TPE. Chaque cas est différent, chaque professionnel voit midi à sa porte …

Je tiens à préciser que peu importe le mode de monétisation que vous choisirez, vous allez devoir effectuer des tests, car une publicité peu vous rapporte le doubler de ce que vous gagnez habituellement avec un annonceur différent ou juste une position différente. Il ne suffit pas d’apposer une publicité et patienter, il faut OP-TI-MI-SER.

Si vous voyez autre chose n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire, je n’ai pas la science infuse je ne fais que partager mes connaissances acquise en plusieurs années de web qui me remplissent mon frigo ( Et un peu les placards aussi ).


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

36 réponses
  1. Mat
    Mat says:

    vaste sujet! Personnellement, je me cherche toujours sur ce point! L’affiliation Amazon est bien foutue, simple à mettre en place. Zanox est en test (affiliation Fnac), mais je trouve moins simple à utiliser. pour la pub, j’ai arrêté Zanox, je n’avais aucun résultats. Effectivement, Adsense n’est pas mirobolant, mais au final, çia devrait payer une partie de mes frais d’hébergement!
    Mais en même temps, j’avoue ne pas faire de la monétisation ma priorité! Merci pour les infos en tout cas.

  2. http://www.web-geek.fr
    http://www.web-geek.fr says:

    Merci pour cette revu en question des différends moyen de monétisation.
    Je débute tout juste avec le formulaire (devis), je vais voir ce que ça donne.
    Il est important aussi de ne pas avoir peur de varier et de tester plusieurs sources de revenus, pour comprendre la mieux adapter à son site web.

  3. Philippe @AutoCollection
    Philippe @AutoCollection says:

    Monétiser ça veut tout dire et rien dire. Même avec 70€ d’Adsense ou de commissions Amazon par mois, un site est monétisé. Ouéééééé…. Super … Mais on va pas aller bien loin avec ça, on doit même arriver à faire mieux en faisant la manche dans le métro ou au feu rouge juste en 2 jours.

    Pour moi, la présentation du sujet est biaisée. Le vrai sujet serait pour moi non pas une liste de moyens de monétisation (que l’on trouve sur tous les sites de blogging) mais plutot quelque chose comme « comment dépasser 500, 1000, 1500… euros de revenus mensuels ». Parce que toutes les solutions de CPC, CPM, Lead, Affiliation, Liens sponso ou vente de produits ne fonctionneront JAMAIS si vous ne savez pas créer du trafic QUALIFIE sur votre site. La création de trafic est un préalable à TOUT.

    Et selon votre trafic (visiteurs occasionnels, visiteurs fidèles, visiteurs qui viennent 12 fois par jour …) la stratégie de monétisation sera très différente.
    Pour moi, « Comment monétiser son site » ça passe d’abord par les sujets :
    - Comment vais-je créer du trafic sur mon site
    - Comment vais-je faire croitre le trafic sur mon site
    - Quel est la structure de mon audience (comportement, pages vues par visiteurs, affluents, pages de sortie, quelle est leur géolocalisation, quel est leur équipement, etc …) qui va nous permettre de CONNAITRE nos futurs clients. Ben oui, selon qu’ils ont 20 ou 45 ans, que ce sont des hommes ou des femmes, qu’ils soient fauchés ou plutôt aisés, etc etc … on ne va pas leur proposer la même chose.

  4. Adrien Delgado
    Adrien Delgado says:

    « Même avec 70€ d’Adsense ou de commissions Amazon par mois, un site est monétisé. »

    A quel moment je dis qu’un site est monétisé si tu gagnes 70€ ? Mais un site qui rapporte 70€ peut être monétisé si ce dernier fait parti d’un réseau de site ;)

    « Pour moi, la présentation du sujet est biaisée. Le vrai sujet serait pour moi non pas une liste de moyens de monétisation (que l’on trouve sur tous les sites de blogging) mais plutot quelque chose comme « comment dépasser 500, 1000, 1500… euros de revenus mensuels ». »

    Oui enfin là on est pas sur un blog aguicheur tu sais … Il est totalement impossible de dire comment faire pour dépasser telle ou telle somme à moins d’avoir déjà un site bien en place et de « vendre ton trafic », c’est à dire tafer au CPC, CPM … Qui seront progressifs selon ton si ton trafic augmente ou non :) Un site web c’est pas un travail de fonctionnaire, tu ne grimpes pas les échelons à partir de ci ou ça parce que quelqu’un a bien voulu te donner son astuce secrète. Faut sortir un peu de cet esprit blogging où vous êtes tous tenus par la main.

    « - Comment vais-je créer du trafic sur mon site
    - Comment vais-je faire croitre le trafic sur mon site
    - Quel est la structure de mon audience »

    Oui enfin créer du trafic qualifié c’est trop vague et trop exclusif selon les sites. Exemple, tu as un site sur la vente de chaussures de clown, tu auras des types qui voudront se positionner sur « chaussure » et sur « clown », mais ça ne sera pas du trafic qualifié du tout, mais alors pas du tout.

    Il faut tout de même essayer de trouver une certaine indépendance, et ne pas constamment chercher la réponse chez les autres, car oui, si tu ne fais pas les tests toi même, tu n’iras jamais loin, tu resteras là ou tu en es en attendant une solution miracle qui ne sera qu’une entourloupe …

    Pour ce qui est de connaitre son trafic, encore une fois, tout dépend de la thématique du site, du trafic etc. Faut arrêter un peu de tout mettre dans le même panier.

  5. Philippe @AutoCollection
    Philippe @AutoCollection says:

    Non Adrien, effectivement, tu n’as pas dit qu’avec 70 € de gains mensuels un site est monétisé. Mais moi je précise bien, qu’à mon sens, il ne l’est pas :-)

    Le sens de mon propos est de faire toucher du doigt que le terme monétisation mériterait d’être un peu mieux défini et que dans ce contexte, le titre de l’article est un peu trompeur parce qu’il ne suffit pas d’empiler les solutions présentées pour gagner sa vie avec un site. Après, si pour le plus grand nombre, « monétiser un site » signifie financer l’hébergement OVH ou 1&1, effectivement on n’a pas les mêmes ambitions.

    Perso, j’arrive toujours pas à rêver face à des solutions où il faut obtenir 100 clics pour espérer gagner 5 euros nets. Et c’est en ce sens que je pense que toutes les solutions de CPC, CPM, Lead, Affiliation, Liens sponso… ne peuvent être qu’une solution de complément rapportant au mieux quelques centaines d’euros mensuels (dans le meilleur des cas) mais pas une véritable source de revenus. Dans mon approche, la véritable monétisation d’un site passe par la VALEUR qu’apporte son contenu. VALEUR en terme d’originalité, d’exclusivité, de valeur ajoutée. C’est aussi pour celà que je ne suis pas fan des solutions de partage de contenus (RSS, ScoopIt, Articles partagés…) mais c’est un autre sujet.

    Cette création de VALEUR va permettre de commercialiser de la prestation, des contenus, éventuellement des produits … que va par exemple apporter un blog sur la technique photo, animé par un expert du sujet, et qui va permettre de commercialiser des reportages, des ebooks, des formations, des appareils photo/objectifs etc … (pour mémoire, + 5 millions d’APN vendus en France en 2010)

    Tout ceci pour bien toucher que le véritable enjeu de la monétisation ne réside pas dans les outils tiers pour toucher des miettes mais dans la stratégie globale de positionnement COMMERCIALE d’un blog

  6. Replay
    Replay says:

    C’est une bonne entrée en matière… Une autre idée d’article mais que tu as déjà surement dans les cartons, c’est des articles par régies (présentation, fonctionnement, trucs et astuces…) mais c’est vrai que des articles pour augmenter son trafic sont plus utiles dans un premier temps :p

  7. Julien Devis
    Julien Devis says:

    Moi je rajouterai que si on sait faire 70 € par mois avec un site alors il suffit de dupliquer cette technique 100 fois pour se faire 7 000 € par mois. Compter 1000 à 1500 € par an en NDD et hébergement.

    L’avantage c’est d’être moins dépendant des sites, des sponsors et de Google :) Enfin vous minimiser les risques…

  8. Olivier
    Olivier says:

    > comment dépasser 500, 1000, 1500… euros de revenus mensuels

    Si quelqu’un a une solution qui marche à tous les coups, je suis preneur LOL

    > La création de trafic est un préalable à TOUT

    Non, le modèle économique est préalable à tout ( je connais bien mon domaine, notre principal site concurrent fait 2 fois plus de chiffre d’affaire avec quasiment 5 fois MOINS de traffic )

  9. adrien03
    adrien03 says:

    Et bien c’est là que tu te trompes, je gagne ma vie ( Plutôt bien d’ailleurs car je frôle quelques fois la fameuse somme à cinq chiffres ) en utilisant le CPC et le CPA. Pas de vente de produit ou ce genre de truc. J’y viendrai peut être un jour, mais on peut très bien gagner sa vie convenablement sans vendre de produit ou autre.

    Après pour l’histoire des 70€, tout dépend ta stratégie, effectivement si tu n’envisages qu’un seul site, 70€ c’est rien, limite tu gênes tes visiteurs pour pas grand chose. Mais si comme moi tu penses réseau, si tu as 30 sites qui rapportent tous 70€ ça commence à changer la donne. Et contrairement à ce que l’on peut penser, gérer un, deux ou trente sites c’est la même chose, il faut juste s’organiser.

    Miser sur un seul site de nos jours c’est très risqué vu comment google est lunatique ces derniers temps. On peut très bien développer LE site, et le lendemain le voir couler avec les revenus qui vont avec.

    Les formations c’est bien beau tout ça, mais est-ce que tu connais plus de cinq blogueurs qui vivent de la vente de leurs produits ? En France bien sur, pas en Éthiopie. La plupart font un gros coup, 8000€ cette année, tu rajoutes à ça un peu d’affiliation et hop on atteint les 14 000€, pour moi ce n’est pas un business stable, gagner si peu c’est prendre le risque en cas de pépin de devoir plus que serrer la ceinture. Le domaine de la formation je n’y crois pas, certains se sont bien implantés et ce sont malheureusement les seuls qui y sont arrivés et qui y arriveront.

    Après, je donne mon point de vue donc ça n’engage que moi et c’est d’ailleurs vérifiable sur tout le web, la création d’un réseau permet de dégager des revenus beaucoup plus facilement et beaucoup plus rapidement. Tu fais plus facilement 10 000 visiteurs par jour avec 15 sites qu’avec un seul ;) Après bien sur chacun fait ses choix, pour ma part je m’en fiche de ne pas avoir LE site que des dizaines de personnes connaissent, ce qui m’importe c’est ce qui tombe sur mon compte tous les mois, je ne travaille pour la gloire.

    Il faut sortir un peu du cercle du blogging, à part quelques exceptions je n’y croise que des incompétents qui n’y connaissent absolument rien au web à part ce qu’ils veulent bien apprendre, donc ce qui ne demande pas d’efforts. Mais quand ces personnes vont devoir changer leur politique et devoir TRAVAILLER, là ça sera une autre histoire.

    En tout cas je m’étais lancé dans le blogging car quand j’ai « découvert » ce milieu c’était cool, bonne ambiance, plein de copinous potentiels, mais je peux t’assurer qu’en deux ans à peine ce milieu s’est dégradé, maintenant c’est le business qui prime ( Ce qui est normal après tout ) et petit à petit je me jette à corps perdu dans le coté plus « sombre » du mainstream, je me sépare petit à petit de la blogosphère car ça ne m’apporte pas suffisamment de plaisir.

    Il faut arrêter d’avoir le kiki tout dur et de croire sur parole tout ce que l’on peut entendre et voir en vidéo :)

  10. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Adrien,

    je gagne ma vie ( Plutôt bien d’ailleurs car je frôle quelques fois la fameuse somme à cinq chiffres ) en utilisant le CPC et le CPA. Pas de vente de produit ou ce genre de truc.

    Tu fais quoi alors ? Des site types MFA, d’ailleurs, j’aimerais bien que tu répondes enfin à cette question, car tu dis que tu gagnes bien ta vie, soit, mais rien n’est vérifiable dans tes dires.

    Dans ton cas, d’après les infos que tu veux donner, tu parles de créer de l’argent pour créer de l’argent.
    Ce n’est pas ma philosophie du tout, ni celle de Philippe je crois bien.
    Pour moi, créer une richesse, c’est pour rendre les choses meilleures, c’est ainsi que le capitalisme se définit à l’origine.
    Certains on pervertis, comme tu le fais, le système dans unique but de profit.

    Alors, tu gagnes ta vie, ok. Bien, j’en suis heureux pour toi.
    Mais tout le monde n’a pas forcément envie de vivre sur du « vent ».
    Si ta seule satisfaction c’est de gagner de l’argent pour l’argent, moi, je n’ai pas de problème avec cela.
    Mais ce n’est pas, heureusement, la philosophie de chacun.

    Il faut sortir un peu du cercle du blogging, à part quelques exceptions je n’y croise que des incompétents qui n’y connaissent absolument rien au web à part ce qu’ils veulent bien apprendre, donc ce qui ne demande pas d’efforts.

    Et donc, c’est pour cela que tu es modo/admin (?) sur un forum qui ne jure que par l’argent ?
    De plus, me faire traiter d’incompétent parce que je n’ai pas choisis le côté sombre du net, j’apprécie moyen, voir pas du tout.
    Je ne me sens pas plus incompétent que toi. Simplement, le fric pour le fric, je déteste ça. Cela fait de moi un incompétent ? Non.
    De plus, il existe bien des blogueurs qui pourrait ter faire la leçon. Un peu d’humilité. Le fait que tu gagnes, d’après tes dire, bien ta vie, ne fait pas de toi une personne meilleure ou plus douée.
    Mais cette mentalité, je la connais bien, je ne suis pas surpris par ce que tu écris là. Je te croyais un peu plus « ouvert » d’esprit.

  11. adrien03
    adrien03 says:

    « Tu fais quoi alors ? Des site types MFA, d’ailleurs, j’aimerais bien que tu répondes enfin à cette question, car tu dis que tu gagnes bien ta vie, soit, mais rien n’est vérifiable dans tes dires. »

    Par produits je voulais dire « formations », j’aurais du le préciser effectivement. Rien de vérifiable oui, je ne suis pas spécialement du genre à me prendre en photo pour me « montrer ».

    Certains aiment dévoiler tout ce qu’ils gagnent, je pense que pour vivre heureux il vaut vivre caché, ça peut éviter de vilaine surprise.

    « Et donc, c’est pour cela que tu es modo/admin (?) sur un forum qui ne jure que par l’argent ?
    De plus, me faire traiter d’incompétent parce que je n’ai pas choisis le côté sombre du net, j’apprécie moyen, voir pas du tout.
    Je ne me sens pas plus incompétent que toi. »

    Ça tombe bien étant donné que ce n’est absolument pas toi que je vise, mais des petits coquins qui s’improvisent dieux du web et apprennent aux autres à créer un business alors que leurs connaissances sont plus que limitées. Je ciblais une certaine catégorie de personne. Quand je parle de la blogosphère je parle bien entendu de celle que je fréquente, de moins en moins d’ailleurs, tu l’as peut être remarqué.

  12. Julien
    Julien says:

    Non Stéphane, le capitalisme ne se définit pas comme « rendre les choses meilleures ». Le capitalisme est une idéologie qui veut la liberté absolue de chaque individu, comme seul moyen d’avoir un impact positif sur la société. Tu devrais lire les théories d’Adam Smith, un des pères du capitalisme. Notamment celle de la main invisible, c’est elle qui fonde toute la légitimité du capitalisme actuel.

    « Il n’y a rien de magique dans cette expression : elle signifie qu’en œuvrant pour son propre intérêt, l’individu œuvre aussi pour celui de la société. Le boulanger ne cuit pas son pain par bonté d’âme pour ses clients, mais en vue d’un profit personnel – ce faisant, il permet à ses clients de se nourrir. La recherche de l’intérêt individuel est le plus sûr moyen d’accroître la richesse des nations. » Wikilibéral

    L’égoïsme des anciens est ce qui nous permet de vivre dans l’opulence aujourd’hui. Le capitalisme a permis une création de richesses incroyable. A contrario, toutes les sociétés basés sur l’altruisme et l’intérêt commun comme le communisme sont des échecs qui ont amené les sociétés à leur ruine.

    Tu as très probablement un bon fond, mais il est dommage de te voir si prompt à donner des leçons sur des sujets que, de toute évidence, tu ne maîtrises pas.

    Ton aigreur envers ceux qui cherchent à gagner toujours plus d’argent est tout à fait compréhensible. Pourtant, si on creuse un peu le sujet, elle n’est pas justifiée. Parce que c’est grâce à des gens comme ça que nous pouvons manger à notre faim aujourd’hui.

    Les égoïstes qui ont décidé d’industrialiser la production de nourriture pour faire plus de profit ont bien plus apporté à l’humanité que les associations caritatives et les idéalistes.

    C’est contre-intuitif mais c’est comme ça.

    Ça reste mon avis.
    Julien.

  13. Philippe@Auto-Collection
    Philippe@Auto-Collection says:

    > Si quelqu’un a une solution qui marche à tous les coups, je suis preneur LOL

    Il n’y a pas de solution miracle, que ce soit dans l’entrepreneuriat ou l’activité salariée. Par contre, on sait qu’il y a des solutions qui fonctionnent mieux que d’autres. Ou inversement.
    Le contexte de la phrase dans mon commentaire un peu plus haut était de mettre en avant que ce n’est pas parce qu’Untel gagne une poignée de cacahouètes qu’on peut dire que le site est « monétisé »…

    > Non, le modèle économique est préalable à tout

    Le modèle économique est un élément parmi d’autre. On peut à coup sur trouver des sites qui fonctionnent sur le même modèle économique qu’un site qui cartonne. Je fais souvent des parallèles avec la presse magazine ou les medias audiovisuels : on peut trouver des modèles économiques semblables avec des fortunes très variés !

    > si tu as 30 sites qui rapportent tous 70€ ça commence à changer la donne

    Le postulat de départ parlait de monétiser UN site, pas un réseau de 30 sites. Sur ce point, je reste toujours dubitatif face aux solutions où il faut générer 100 clics pour gagner 5 euros. Un ou trente sites, le ratio est toujours le même.

    Après, tu expliques la dépendance à Google, etc … mais il y a tellement d’autres moyens de faire connaitre un site !!! Ca pourrait être futur sujet :-)

  14. adrien03
    adrien03 says:

    « Le postulat de départ parlait de monétiser UN site, pas un réseau de 30 sites. Sur ce point, je reste toujours dubitatif face aux solutions où il faut générer 100 clics pour gagner 5 euros. Un ou trente sites, le ratio est toujours le même.

    Après, tu expliques la dépendance à Google, etc … mais il y a tellement d’autres moyens de faire connaitre un site !!! Ca pourrait être futur sujet  »

    Oui, mais vu que tu en as fait mention, je me suis permis de développer et parler de ce réseau de site qui peut être BEAUCOUP plus rémunérateur et surtout, qui assure une certaine stabilité des revenus et surtout une énorme sécurité face à google qui a tendance à ne plus trop savoir quoi faire pour ennuyer les webmasters ( En même temps c’est un site pour les utilisateurs donc … ).

    Tu sais, le nombre de cliques augmente au fur et à mesure que le trafic augmente. Bien entendu il faut énormément de trafic, donc ce n’est pas une solution viable pour des « petits » sites, à moins que la base du business est la création d’un réseau encore fois.

    Vendre sa propre formation ou son propre ebook, oui pourquoi pas, mais il ne faut pas s’ôter de la tête que les seuls qui dégagent réellement de l’argent de ces deux techniques ce sont toujours les mêmes. Je pense que ça peut marcher malgré, mais à toute petite échelle, sur du très niché, donc oublions l’argent, le développement personnel et j’en passe ou comment devenir beau et musclé en six mois. Ce sont des domaines trop concurrentiels de nos jours ( Je généralise, oui il est possible de percer encore … Mais un débutant n’y arrivera pas ).

    Si tu regardes bien ceux qui réussissent sur le web, financièrement parlant, ils ont un réseau et pas un blog, et ils sont nombreux. Niveau blogueur, tu en connais beaucoup qui dégagent des revenus suffisant pour survivre rien qu’en Éthiopie ? :p

  15. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Vous parlez, Adrien, et d’autres de Google. Je vais simplement prendre deux exemples, le mien et celui d’un collègue, Fabrice. Lui, comme moi, n’avons jamais eu de problème. Pourquoi ? J’ose croire que c’est uniquement parce que nous sommes dans les clous. Pas de triches avec des satellites, ou des backlink moisis, pas de sur-optimisation. On se contente de faire ce qu’il faut. Du contenu, du SEO.

    Depuis le début 2000, j’ai vu pas mal de gars faire les malins un jour, et pleurer peu de temps après. Vous connaissez le dicton : « Pas vu, pas pris, pris, pendu. »

    Ensuite, si l’on veut faire une petite comparaison, combien de personne réussissent-elles dans l’entrepreunariat tout court ? Pas des masses. Le nombre de boites qui coulent dès la première année, c’est affolant. Manque de préparation du projet, pas de buisiness plan (et quand j’entend Le Vendeur ou d’autres venir dire que cela ne sert à rien…), pas de business modèle, manque de connaissances du secteur visé, manque de soutien de la famille, isolement, et j’en passe.

    Alors, réseau de site, le Made For Adsense des temps moderne, ou alors la vente de produits, y’a pas un meilleur que l’autre. Dénigrer la vente de produits, ok, mais c’est ignorer que des tas d’artisans arrive à gagner pour faire vivre leur entreprise avec un petit ecommerce. Il faut arrêter de se regarder le nombril.

    Encore une fois, tout est question de philosophie. Générer du cash pour le cash, ce n’est pas ma tasse de thé, et cela ne le sera jamais. Il arrive toujours un moment où tu te fais chier avec ce principe, parce que tu es seul. Tout le temps. C’est bien un temps. Mais ça fait pas une vie. Et puis, si je continue mon raisonnement, quelle gloire ? Aucune. Prise de risque minimale, aucun rapport avec l’humain, bref, je ne vois en quoi l’esprit se nourrir avec une telle démarche.

    C’est sûr que chercher à créer, vendre un produit, assurer son suivi, placer son site, travailler le marketing, etc, c’est chiant, c’est compliqué, ça demande du temps. Mais hey, c’est ça l’entreprise. Ou alors je n’y comprends plus rien.

    Qaudn je vois des minots débouler, vouloir gagner un blé sans en ramer une, je m’inquiète. C’est la Star Ac’. Un max de blé, en un minimum de temps. Et tout ça pourquoi ?… Je cherche, sans trouver une seule réponse qui tienne la route. Mais tout ça, les minots, ils s’en tapent. Ce qui compte, c’est le compte en banque. Et ils viennent me parler de « mentalité » ? de « respect » ?… ah ouais… Passons (:

  16. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Je crois bien que si, je ne sais plus si c’est John Ford qui a dit cela, ou un autre, mais ce dont je suis certains, c’est qu’il s’agit bien d’une citation au sujet du capitalisme.
    Après, je t’accorde que ce n’est sans doute pas LE fondement de la chose.

  17. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Ça tombe bien étant donné que ce n’est absolument pas toi que je vise, mais des petits coquins qui s’improvisent dieux du web et apprennent aux autres à créer un business alors que leurs connaissances sont plus que limitées.

    Je veux bien Adrien, mais tu écris cela d’un côté, et de l’autre, tu es très proche (au moins sur la toile) d’un mec qui ne sait pas mettre en slider convenable sur une page d’accueil, qui ne sait pas mettre en forme un article sur son blog, bref, qui est une quiche, mais qui vend des services de formation qu’il veut pro. A un moment, faut prendre une position, et ne pas tourner en fonction du vent ou des intérêts.

    Note : Je te précise que ceci est dit sans animosité aucune, j’aimerais juste comprendre comment tu peux tenir les deux discours.

  18. Julien
    Julien says:

    Tout d’abord merci pour l’article.
    Je pense que créer un réseau de plusieurs sites n’est pas incompatible avec le fait de vouloir vendre « le » produit, sur « le » site parfait.
    Après avoir voulu pendant tant d’années faire (beaucoup) d’argent avec l’un de mes sites, je me suis rendu compte des difficultés (comme tout novice) que cela allait représenter.
    Néanmoins, si on crois en son projet et que l’on veux le mener à terme, il faut persévérer mais pour cela il faut de l’argent.
    C’est pourquoi aujourd’hui je pense créer plusieurs « petits » site afin de pouvoir me nourrir et surtout donner à manger à mon bébé (comprenez investir dans mon premier site).
    Donc, pour conclure, je pense que rien n’est incompatible.
    Merci!
    Julien!

  19. Rencontres
    Rencontres says:

    Le plus important est d’avoir un peu de patience. Beaucoup d’amis pensent pouvoir gagner de l’argent apres quelques semaines. Il faut proposer un contenu unique et interessant.Le reste devrait normalement suivre….

  20. Mark Le Net@Vivre A Fond
    Mark Le Net@Vivre A Fond says:

    Il est un peu « tard » (sur 24h) pour écrire une réponse construite, je tâcherai de repasser bientôt, ayant tout lu (si si) de cette page.
    Merci pour cet article et ces échanges, même si je n’y ai rien appris côté monétisation (et il en manque, le CPA par exemple).

    Juste un truc, essayez tous de voir les opinions des autres comme positives, en évitant les procès d’intention. En lisant certain passage d’Adrien qui parle d’incompétents, pour ma part je n’y voyais aucune allusion à toi, Stéphane (ton blog sent l’effort, si je puis dire, en tout cas le travail réel), mais bien à ta cible préférée.
    Car s’il y a 5 ans le monde du CMS était encore positif, il est vrai que depuis que LMF fait des adeptes ça pue grave. (Lui est compétent dans son domaine, je le lui reconnais même s’il m’agace souvent)
    J’apporterai plus de constructif bientôt, je pars fêter mon [modération]5° anniversaire aujourd’hui, donc faut que je dorme.

    Mais y a pas que le blog dans le web, ni que le web dans l’internet, ni que l’internet dans la vie ! (Tiens, une suite à la méthode B.L.O.G.? ;) )

    Bonne Toussaint à toutes et tous !

    M.

  21. Maxihicham@AdSense Fr
    Maxihicham@AdSense Fr says:

    Salut Stephane,
    Cet article permettra à tous de refaire le point sur la monétisation de son site internet ou blog.
    Personnellement, j’utilise la publicité sur quelques sites de niche et pour pouvoir en retirer un revenu conséquent il faut beaucoup de visiteurs donc référencement à bien travailler!
    (je touche en moyenne 70 euros par mois grâce à cela).
    A côté, les articles et liens sponsorisés sont bien plus rémunérateurs mais parfois peu réguliers et cela ne doit pas gêner le lecteur.
    Bonne journée, j’attends le second article!
    MAxihicham

  22. rudy
    rudy says:

    Bonsoir à tous,
    j’ai 52 ans et une petite boite qui est en train de couler en me faisant des dettes.
    Je cherche du boulot, avec mes belles expériences, et rien, je dois être trop vieux, trop formé, pas assez maléable.
    J’ai créé mon site, mais pas de vente, je comprends que je ne peux avoir de ventes sans visite intéressée.
    Alors je voudrais faire un blog sur une passion, qui pourrait me faire gagner ma vie, même une petite vie, la conjoncture ne me pousse pas à être ambitieux, de toutes façons je n’ai pas envie de l’être.
    Pourquoi je vous dis tout ça ?

    Parce que ça me gène un peu tout ce que vous dîtes les uns et les autres, pas tous mais je n’ai pas relevé les pseudos de tout le monde.
    Pourquoi aurait-on honte de vouloir de l’argent ?
    Pourquoi sommes-nous là sur ce site ?
    Moi je cherche à apprendre comment gagner ma vie, donc à faire de l’argent.
    Je pense que ceux qui disent qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie, ce sont ceux qui en ont assez.
    Quand on en manque, on en veut, c’est vital, à notre siècle bien-sûr.
    Alors toutes les méthodes pour rentabiliser un site ou un blog sont les bienvenues.
    A partir du moment ou on reste dans les clous de la loi et que l’on ne nuit pas à son voisin, pourquoi pas ?

    Mais je vous ennuie certainement avec ce blabla sans consistance.

    Une petite citation, de Montaigne je crois :

    Le pauvre, c’est celui qui a des besoins ou des manques de quelques choses,
    le riche c’est celui qui n’a plus besoin de rien.

    Attention, ce n’est pas du mot à mot, mais c’est l’idée.

    Bonne soirée à vous.

  23. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Bonsoir Rudy,

    C’est con ce que je vais dire, mais si les « blablas » des uns et des autres m’emmerdait, je n’ouvrirais pas les commentaires.
    Bon, je ne dis pas, il y a bien de temps à autre un machin qui vient déposer un injure. Bah ! Pas grave. Je le calme, et on passe à autre chose.

    Pour en revenir à votre prose, si je puis me permettre, si vous souhaitez monter un blog avec un unique objectif monétaire, sans connaissance aucune, ça va être chaud. De plus, d’après vos écrits, ça commence à sentir un peu l’urgence, et là, c’est pile ce qu’il faut pour tomber dans les filets de tous les vendeurs de rêve. Autant prendre argent, et le distribuer à qui le veut dans votre rue. Au moins, vous aurez fait quelque chose de bon.

    Faire de l’argent, en soit, ce ne peut être un but, une fin. La question n’est pas de dire que ceux qui roule sur l’or ceci, ou ceux qui n’ont pas d’argent cela… Non. Un projet, c’est un projet. L’argent un moyen. Point. La réalité c’est ça. Rien d’autre. Si vous voyez l’argent comme une fin, c’est mort.

    On peut « faire de l’argent », mais en se posant en mode projet. Une arnaque, c’est un projet. On ne monte pas une arnaque en 2 jours. Un braquage, idem. Tout cela pour dire que quoi que vous souhaitiez entreprendre pour sortir de l’ornière, il faut absolument vous sortir de la tête cette histoire d’argent. Je sais, c’est facile à dire, toussa, toussa… Mais l’impatience ne mène nul part, sauf à l’échec. Et il vous faudra recommencer. Avez-vous le temps ?

    Alors, les citations, c’est bien, c’est joli. Mais aujourd’hui, je me sens riche. Intellectuellement, humainement. Matériellement ? Pas plus, pas moins que les autres. Et si la mesure de la valeur d’un Homme se fait à l’aune de son compte en banque, alors, les riches sont des gens bien ? Non. Pas tous. Enfin, passons…

    Pensez projet ! Rien d’autre. Projet. Et bon courage à vous.
    Merci d’être venu.

  24. rudy
    rudy says:

    Bonjour Stéphane,

    je réponds rarement aux commentaires, si je le fais ce coup-ci, c’est que certains m’intéressent justement. Quand ça m’embête ou m’agresse, je prends sur moi et je m’en vais car je sens que la discussion n’est pas possible.
    J’ai aimé sur cet article, une franchise que je ne vois pas souvent, apparement c’est un de vos traits caractériels, c’est pourquoi j’écris ici.
    Que je me fasses un peu malmener, ça ne me gène pas, j’apprends plus vite.

    Et au fur et à mesure, mon « projet », justement, prend forme.
    Je sais bien, enfin je le sais de plus en plus, que je ne ferais rien dans la rapidité, et je ne me laisse pas avoir par l’achat d’une méthode rapide aussi bonne soit-elle.
    Avec des articles comme celui-ci, j’ai appris que « vivre » de son site ou de son blog c’est beaucoup de travail, de patience et de connaissance.

    Oui je suis un peu, beaucoup, coincé dans les méandres de l’entrepreneur, mais j’ai d’autres cordes à mon arc, la vie est faite de rebondissements, alors je vais rebondir.

    Pour la citation, nous sommes d’accord, c’est justement ce qu’elle veut dire, être riche ce n’est pas un problème d’argent, c’est d’avoir ce qu’il vous faut à un moment donné.

    Merci pour ce que vous écrivez.

  25. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Bonjour Rudy,

    Ce que vous écrivez me fait plaisir (:
    Voilà, à mon sens, vous êtes plus dans le vrai, au moins dans l’esprit.
    Gagner de l’argent, c’est un job !
    Le faire avec un blog, tout autant, si ce n’est plus.

    Revenez quand vous voudrez (:
    Bonne journée, et bon courage dans ce projet qui est le votre.

  26. Revenus passif
    Revenus passif says:

    Nouveau concept de trading social

    Sur ce site vous trouverez toutes les informations et aurez un bonus de 20$ sans dépôt à l’inscription pour tester ce nouveau concept.

    Vous copier les meilleurs traders grâce au 20$ et gagner déjà après la première semaine.

    Si vous souhaitez juste essayer, vous le pouvez aussi en mode test avec 10000$ pour vous faire votre propre opinion.

    [edit : cadeau pour le lien > http://www.spammeur-bourrin.com/

  27. Tony
    Tony says:

    Vaste sujet que je commence tout juste à découvrir. Jusqu’à présent je me contentait presque exclusivement de Google Analytics, mais je me rend vite compte qu’il y a du potentiel dans bon nombre de solutions alternatives.
    Après il faut beaucoup testé. J’ai remarqué par exemple que dans mon cas Amazon ne fonctionne pas beaucoup. Et puis il y a parfois des solutions qui fonctionne un moment puis le lectorat doit se lasser et ça ne fonctionne plus aussi bien quelques mois plus tard.
    Bref, il y a encore beaucoup de choses à découvrir, mais cet article est déjà une excellente base pour découvrir d’autres solutions.

  28. Stéphane
    Stéphane says:

    Bonjour,
    il faut en effet tester, chercher, se remmettre en question.
    C’est qui rend cette aventure si prenante, si passionnante !

  29. Jacques
    Jacques says:

    Bonjour, merci pour cet article, avec mon petit blog je commence à gagner un peu d’argent environ 150.00 € par mois. Comment faire pour déclarer cet argent aux impôts quand on est un particulier ?

Les commentaires sont fermés.