WordPress, c’est vraiment gratuit ?

WordPress, c’est vraiment gratuit ?

Vous souhaitez utiliser votre blog dans le cadre professionnel de votre activité, c’est une bonne décision et je ne peux que vous y encourager.

Savez-vous combien cette petite opération va vous coûter ? Parce que cela à un coût oui. WordPress est certes gratuit, mais tout autour, ce n’est pas forcément le cas.

wordpress

Combien coute un site WordPress ?

Alors, rentrons dans le vif du sujet et faisons l’état des lieux du coût d’un site wordpress pour votre activité. La monnaie courante dans cet écosystème reste le dollar. A vous d’acheter au bon moment pour payer moins cher.

Hébergement et nom de domaine : de 20 à 50 euros par an

WordPress : Gratuit

Thème Premium : environ 50$ (prévoyez 100 ou 150, le choix n’est pas évident)

Plugins pour étendre les fonctions du site

L’un des postes les plus couteux, mais, à mon sens, indispensable. Je vais faire l’impasse sur les plugins gratuits pour me concentrer sur les premiums.

Gravity Forms : à partir de 39$ Gravity gère tous les formulaires de votre site.

Snapshot : 19$ Gère les sauvegardes

Dropbox : Gratuit, pour stocker les sauvegardes

Ces deux plugins précités sont, pour moi, indispensables. Pour le reste, tout dépendra de votre activité. Vous pouvez avoir besoin d’un système de réservation en ligne, ou d’un site multilingue, de créer un espace membre, et ainsi de suite.

A ce stade, nous sommes aux alentours de 250/300 euros.

Si vos besoins sont nombreux et variés, prévoyez, pour être large un budget d’environ 500$. C’est large, mais dans un budget, mieux vaut prévoir un peu plus et dépenser moins que le contraire.

Le temps passé

Comme bien des gens, vous avez entendu qu’installer WordPress, c’est facile, c’est rapide, on peut le faire tout seul. Et c’est vrai. Pas besoin d’être une tronche pour installer un WordPress, le seul prérequis est de savoir lire.

C’est après que cela se complique singulièrement. Page ? Article ? Thème ? Plugin ? Comment ça marche ? Et mon menu, comment je le change ? Et mes rubriques, comment je fais ? Et si je veux changer la couleur des liens ? Et si je veux une police différente, plus grosse, plus petite ? Et mes formulaires, comment ça marche ? Et ma newsletter, on fait comment ? Et, et, et,…. ?

Des professionnels en galère avec leur site, j’en ai vu, j’en ai dépanné. Globalement, l’heure d’un professionnel démarre à 50 euros pour grimper jusqu’à 400 euros.

Le coût réel d’une galère

Pour certains, lorsque je suis intervenu, le merdier durait depuis 15 jours. Ils y passaient environ 3 heures par jour, à chercher, à essayer, à se planter. Je ne leur jette pas la pierre, au contraire, ils ont fait preuve de courage pour mettre les mains dedans.

A disons 100 euros de l’heure, 3 heures par jour, sur 15 jours, ça fait quoi ça ? Hé bien la rondelette somme de 4500 euros.

Sans compter les 45heures de travail perdu durant lesquelles ces professionnels faisaient tout, sauf leur job. Autant vous dire que la perte est tout de même sévère. On vous avait dit « gratuit », « facile », sans nul doute. Pour moi, oui. Mais demandez-moi de régler le moteur d’une bagnole tiens… Je vais y passer des semaines. Ce n’est pas mon boulot, et je n’aime pas ça, forcément, ça ne va pas aider.

Apprendre seul, ou être guidé ?

Je comprends bien la volonté d’apprendre par soi-même, et je trouve ça bien. A un détail près, lorsque l’on est un pro, il faut savoir faire la part des choses.

Investir dans une formation pour WordPress, et plus largement, dans la communication, l’apprentissage du blogging, c’est un investissement sur l’avenir, et l’assurance de trouver une aide utile en temps voulu.

Car tôt ou tard, vous aurez besoin d’aide. Cet investissement est à mettre en balance avec le coût du temps perdu en cas de galère. On appelle ça la gestion des risques.

Faire vivre son site

Parlons maintenant du quotidien de votre blog. Il faut l’alimenter, le faire vivre et donc assurer une présence autour de votre site. Car si vous aviez dans l’idée de mettre un site en ligne et de le laisser ainsi, oubliez tout de suite, et ne faites rien. Laisser son site en plan, en 2013, c’est se tirer une balle dans le pied ! Un site inactif est une très mauvaise idée pour l’image de votre entreprise.

Minima 4heures /semaine, et c’est vraiment le minimum syndical pour écrire et pousser votre article sur les réseaux sociaux. A 100 euros l’heure, c’est 400 euros semaine, 1200 mois. Et je vous fais grâce des temps d’apprentissages utiles pour comprendre Facebook, Twitter, Google+ et consorts…

Nous n’avons pas parlé de la publicité et du référencement, nous sommes volontairement restés sur la mise en place du site et les actions courantes.

Alors, un site internet, c’est gratuit ? Vous en êtes toujours persuadé ? 


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

28 réponses
  1. Jean-Luc
    Jean-Luc says:

    Bonjour Stéphane,

    tout à fait d’accord avec ton article.
    Et plus encore que le coût du thème et des plugins qui peut être, même dans un cadre pro, réduit à son strict minimum, je dirai que le coût le plus important à estimer est celui du temps passé à installer, créer et mettre en route son blog. Bien entendu, si le but de celui-ci est d’apporter une valeur ajoutée à un site d’entreprise en s’y intégrant parfaitement.
    D’après mon expérience d’amateur, cela peut être parfois bien plus long que prévu et faire appel à un pro n’est pas forcément du luxe.

  2. Clement Gracyk
    Clement Gracyk says:

    Le temps, c’est avant tout ça. Pour faire un site au moins potable, c’est très important. Mais après le coup en euro est également élevé, même lorsque l’on veut faire ça par passion ou pour passer le temps

  3. Rodrigue
    Rodrigue says:

    Flashback de tes débuts ? En tout cas moi ça me rappel des souvenirs, toutes ces heures qui maintenant se sont transformer en minutes, voir en seconde grâce à imacros ;)

    En tout cas je suis d’accord avec le fond.

  4. 666AKARA
    666AKARA says:

    Laissons de côté les sites marchand « Pro » qui ne sont que des antennes de grands groupes et les petits commerces en auto entrepreneur, qui ne font que payer leur RSA en travaillant pour rien, mais ça occupe et ça fait hipe. Le problème n’est pas le site en lui-même, mais le réseau qui est à l’image de la société. 90% des blogs ne servent à rien, les types racontent leur life pour faire le beau sur la toile et les filles innondent les pages avec des histoires de “bonnes femmes” dont personne n’a strictement rien à faire. Les sites institutionnels (Mairies, Régions, etc.) disent que tout va bien et que la vie est belle, il reste cependant des petites perles à découvrir, mais bien noyées dans le net des Kasos.

    De plus, le net ça ne rapporte rien, comme vous en parlez, le rapport temps passé est complètement important. Il faudra donc minimum 30.000 visiteurs par jour avec pas mal de pub et encore du temps passé sur les sociaux et autres forum, pour se faire un salaire ou tirer profit de son site et booster alors son entreprise. Une boutique en ligne, wolrdpress ou autre ne peut marcher que si vous avez des produits en exclusivité, de l’artisanat ou de l’art, sinon vous allez vous faire descendre par les concurents, obligé de vous aligner et bien évidement vous ne pouvez pas lutter contre la firme. On peut également penser que tout est fait pour décourager la création d’un site ou blog perso ou semi-pro, toujours afin de conserver le monopole des gros. Le veau d’or et Mammon sont donc aussi sur la toile. Bon courage.

  5. Sébastien MARTIN
    Sébastien MARTIN says:

    Article très intéressant et sur certains points, je me reconnais au début où je travaillais sur WORDPRESS. En effet, cela demande du temps et donc de l’argent !
    Pour ne pas avoir « trop de temps » à passer sur leur site, certaines entreprises préfèrent recourir à des prestataires utilisant des modèles pré-formatés qui se ressemblent tous. Je ne citerai personne, mais je pense qu’un site doit avant tout coller à l’image de l’entreprise et ne pas se calquer sur un design que l’on va retrouver partout.
    Se démarquer demande en effet un petit financement.

  6. Guillaume
    Guillaume says:

    Effectivement, tout ce qu’on économise à utiliser des produits gratuit sans bonnes connaissances, on le dépense largement en temps voire même plus. Pour un professionnel il faut quand même prévoir un minimum d’investissement.

    Édit 4h18: et il me prends pour un con avec sont affiliation lui ou quoi ????

  7. lian00
    lian00 says:

    Ça fait un hébergement pas cher. Pas étonnant qu’on soit obligé de payer un plugin de sauvegarde. Un hébergeur un peu plus costaud fait lui-même les sauvegardes et il existe des plugins gratuit pour garder sa base de données au chaud. À mon avis, quitte à payer, autant investir dans un logiciel qui permet de faire des sauvegardes automatiques de sites ftp – en plus des données sur son ordi.

  8. LaurentB
    LaurentB says:

    Le gratuit ne vaut que son prix; c’est à dire pas grand chose…
    Quand je vois les vidéos des vendeurs de rêve qui expliquent le tsoin tsoin d’install et config WP, c’est tragi-comique.
    Prévoyez un budget de 1000€ à 3000€ et vous avez une belle machine de guerre, avec un prestataire qualifié.

  9. Jean Michel Silone
    Jean Michel Silone says:

    @guillaume : vous croyez vraiment qu’un lien 1tpe va nous donner envie ?…
    @Stéphane : yep, ça coûte cher un freelance, mais ça revient bien moins cher que les recherches et tâtonnements qui écarte l’entrepreneur de son coeur de métier mais c’est rudement compliqué faire entrer dans la tête ! Les stagiaires que j’ai pu accompagner jusqu’à maintenant sont tous repartis avec un sentiment de satisfaction (good job man !) mais, ce qui est à mon avis le plus important, avec un véritable soulagement, comme s’ils étaient libérés d’un poids… ce qui va leur permettre d’avancer.
    @tous : vous qui êtes de passage et que l’envie de vous lancer, je vous conseille de bosser avec Stéphane et/ou Fabrice, je ne gagne rien à vous le dire, je serai même un peu jalou (joke) mais je vous assure que c’est du lourd !
    Allez, j’y retourne !

  10. luxman
    luxman says:

    Mais somme toute, cela reste beaucoup moins chère que de refaire intérieurement, un site avec les mêmes qualitées fonctionnelles, et de codages. Nos prestations sur ce type de plateforme est beaucoup chère, thèmes fait sur mesures, comme pour uns site fait de A à Z c’est la même chaine de production 1 graphistes 1 a 2 dev spécifiques pour l’intégration 1 admin sys et chef de projet pour superviser le tout. Donc une équipe de 4 à 5 personnes qui travaillent sur une période de 10 jours contre de 2 à 3 mois pour avoir un site fait maison. pour un coup jusqu’à 10 moins chère, la gageure de wordpress est que si nous sommes pas a la hauteur, nos clients peuvent partir avec les sources et voire ailleurs. Nombres de personnes voient dans une solution open source du gratuit et c’est complètement faux.

  11. jacquestang
    jacquestang says:

    Il y a des évidences qui vont mieux encore en le disant. Une TPE qui fabrique des piscines, ou qui a un service traiteur, n’a vraiment pas de temps à consacrer à la réalisation d’un blog pro. Dans la plupart des cas, c’est même un sujet indigeste.
    Il en est de même, lorsqu’il s’agit de gérer ses publications sur les médias sociaux. Ecriture des articles, suivi des réseaux, modération, etc… ne sont pas au programme de leur activité. Donc pour tous ceux qui hésiteraient avec leur activité d’entreprise, n’ayez aucun doute, gagnez du temps, gagnez de l’argent en laissant 4h18, par exemple réaliser votre blog/site.
    Jacques TANG

  12. Faerieweb
    Faerieweb says:

    Le problème c’est qu’avec la profusion des services « gratuits », la valeur d’un site web propre, à usage professionnel, et qui appartient en toutes circonstances à son auteur, s’est plus ou moins perdue. Limités dans leurs capacités d’investissement à court terme, les gens ne se rendent pas compte que le temps passé à populariser, alimenter etc. un site « gratuit » coûte bien davantage.

  13. Rodolphe
    Rodolphe says:

    Excellent article et dans le style dépannage de contacts ou clients qui ont voulu faire leur site Web wp pour pas un rond, je suis également confronté à ce problème.
    @Faerieweb d’accord avec toi à 100 %, je dirais même que la profusion de ces services tue un peu plus chaque jour les métiers de vrais professionnels du web, webmasters, concepteurs & intégrateurs de sites, etc… Ceux la même sont en fait de plus en plus obligés, en plus d’un travail sans relâche en veille tech, de trouver de nouvelles cordes à leur arc afin de s’assurer une activité plus ou moins pérenne.

Les commentaires sont fermés.