Devenir riche avec son blog

Devenir riche avec son blog

Je suis un vendeur de pelles. gardez ceci en tête, on en reparle plus loin dans ce billet.

Dimanche, minuit passé. Une amie de la toile de le net vient de m’envoyer un fichier Excel. Un fichier 18 méga… Imaginez, excel, 18 Mo, voilà le bébé. Ce fichier, je l’ai ouvert.

Je viens de me fader, et le mot est faible, l’étude du profil des backlink d’un site. Plus de 60.000 liens ! Je voulais en savoir plus sur un site donné, et voir à quel point son SEO était, comment dire… pas bon ? Oui, pas bon, restons polis.

Comment devenir riche

J’ai eu donc la joie et le plaisir de naviguer sur la niche du « comment devenir riche en se branlant la nouille » durant plus de 6h00.

Je sors de là avec le cerveau totalement lobotomisé ! Entre les amoureux désespérés, les chômeurs riches, les loosers en tous genres, bah la gueule de la niche, c’est quelque chose.

Je ne sais pas qui est à plaindre ? Les mecs qui font fortune sur le dos de ces gens-là sans aucune morale, ou celles et ceux qui achètent leurs produits en croyant encore au Père Noël. Ceux-là, déjà, il faudrait qu’on leur explique que le papa Noël, c’est une invention de Coca Cola…

Quand je vois la gueule de la niche, je comprends la tristesse du chien. Ou de l’internaute. Autant gagner de l’argent, ce peut être un sujet passionnant à traiter. Autant là… C’est d’une pauvreté sans nom.

Remarquez au passage l’ironie de la chose : une niche pour gagner de l’argent sur internet basée sur un contenu pauvre.

L’article de liste, ou j’ai rien à dire

Entre les listes longues comme un dimanche de pluie, façon 8 trucs pour devenir pro, 9 truc pour être efficace, 154 astuces pour devenir influent, etc… les designs façons Frontpage 98, je ne compte plus les handicaps de ces pauvres sites.

Là, je ne sais pas si c’est ça l’Élite des blogueurs ou encore des Blogueurs gagnants, mais cela ressemble plus aux Jeux Olympique des blogueurs valides mais sérieusement handicapés qu’autre chose. Et ce qu’ils ont gagnés ? Rien. Mais chut, ils ne veulent pas le savoir. L’amour rend aveugle, sourd, et souvent con.

Note : je n’ai rien contre les handicapés. Cette (sombre)touche d’humour noir est là juste pour vous, afin de mieux vous faire cerner la chose.

A cet instant, je me dis qu’il est temps de faire une pause, de fumer une clope (fumer tue), de boire un verre (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais croyez-moi, les sites que je vois là le sont tout autant).

Une bouffée d’air frais, car par chance, sur Marseille, le nuit est fraiche ce soir. Tant mieux. Car Jetlag et chaleur, j’aurais pas aimé. Et puis on y retourne. J’aurais pas dû !

L’amour, fuir pour toujours

Dans le profil du site, j’ai aussi trouvé des liens depuis des sites qui parlent d’amour. Bah franchement, quand je vois la gueule du truc, je me dis que je vais peut-être redevenir célibataire ! Ôh mon dieu !

J’adore le personnage de Jacques, apprentis blogueur pro , créé par Sylvain, parce que c’est un personnage fictif qui me fait rire. Une caricature. Mais quand je croise des Jacques et des Jacquette (le féminin de Jacques), là, j’ai plus envie de rire. Du tout.

La mort du blogueur gagnant de l’élite des blogueurs

Il y a aussi des liens provenant de sites à l’abandon depuis des mois, des années. On ne peut pas dire que le proprio se soit barré avec la caisse. Transporter une caisse vide, c’est encore un handicap. Remarquez, ils ne sont plus à cela prêt. Un de plus ou de moins, à ce stade, ça ne compte plus. Le mal est fait depuis longtemps.

En clair, le profil est bidon. J’ai ensuite cherché sur Google autour du nom du blogueur et quelques mots clés. Je trouve quoi ? Des articles totalement bidon, je suis face une bonne vieille prestation pour nettoyer les résultats de Google de toutes les pages un peu gênante. Alors, on a quoi ? Un profil de BL tout moisi, et des résultats factice. C’est vraiment professionnel. Je l’admet, et m’incline devant une telle réussite. au pays du factice, le caillou qui brille est roi. Bon, là, y’a clairement bataille pour le trône, parce qu’il sont plusieurs à s’entendre pour se partager le marché. Tiens, ça ressemble à un truc pas clair ça…

Une affaire de morale

vendre des rêves

Je suis un vendeur de pelles

Dans le fond, je suis content d’une chose : ne jamais vous avoir promis de l’argent ! Certes, je vends moins. Mais au moins, j’ai un site qui ressemble (enfin, je crois) à quelque chose, un profil de backlink, qui parait-il tiens la route (me suis jamais vraiment penché dessus). Certes, j’ai un langage qui frise régulièrement avec le familier, voir le vulgaire, mais au moins, ce que je dit, c’est moi qui le dit. Ce n’est pas repompé dans la tête d’un autre.

Je suis un vendeur de pelle

Je vous le disais en intro. Je suis un vendeur de pelle. Alors, c’est vrai, je fait de la formation blogging, en clair, je suis un vendeur de pelles. Mais je vends de la bonne pelle, bien solide et fiable. Avec elle, vous allez pouvoir retourner tout l’Ouest Américain, et/ou ailleurs, pour trouver ce que vous cherchez.

Oui, je suis, avec ma formation blog, dans le cercle des vendeurs de rêves. Mais je ne vends pas de rêves. Juste des oreillers bien tendre, bien moelleux, pour chouchouter vos cervicales et vous aider à bien dormir. Libre à vous de faire les rêves que vous voulez.

Mieux ou pas mieux ?

Suis-je meilleur ou pas que ces vendeurs ? Humainement ? Disons que j’ai une morale, des principes, le tout basé sur éducation des plus rugueuse (et le mot est faible, croyez-moi… je vous raconterais un jour), j’ai fait mon service dans la Police Nationale, vue des trucs de fou, lu des procès-verbaux hallucinants. J’ai été arbitre officiel de football durant 10 ans, je pense avoir un profil moral assez aigue.

Edit : oui, je sais, le flics ripoux ça existe, les arbitres corrompus, aussi. Mais un blogueur immoral fait-il de la blogosphère un lieu de débauche ? Non. Bon.

Ce que je sais, je l’ai appris par moi-même, je me suis forgé seul, et depuis bientôt 10 ans, avec le concours de femme, et plus récemment encore, avec le regard de ma fille. Alors, oui, je suis différent de ces gens-là. Et cette différence est viscérale, génétique, volontaire, culturelle.

Miroir, mon beau miroir…

Suis-je meilleur que ces gens-là ? En chiffres d’affaires. Non. En tout cas, pas pour le moment. Mais j’aurais du mal à vous vendre des résultats avec garantie si je savais pertinemment que vous alliez dans le mur.

Ah, ça, du pognon, j’en aurais. Un joli paquet. Mais entre moi et moi-même, ça ne serait pas ça. Alors, du fait de mon éducation rugueuse, j’ai mis plus de trente ans à faire la paix avec moi-même, soyez certain que ce n’est pas pour me remettre en guerre avec moi.

En revanche, je vais me faire sacrément remuer par ma femme quand elle va voir que je me suis couché au-delà de 4h00 du matin cette nuit. Elle n’aura pas tort. Mais ce foutu décalage horaire, plus mes habitudes de blogueurs nocturne, ça aide pas…

Oui, il est 4h00 du matin. Presque 4h18, oui, je sais… Et histoire de ne pas faire de vague, je viens de supprimer quelques paragraphes traitant d’un sombre procès. Je suis sage, parfois.


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


A lire pour compléter vos compétences sur le sujet

Ressources pour votre blog

7 réponses
  1. Simon
    Simon says:

    Bon avec un titre et un contenu pareil tu mériterais d’être number 1 sur Google pour « devenir riche » et toute sa longue traine farfelu ;)

  2. Stéphane
    Stéphane says:

    Je sais pas pourquoi, mais t’es toujours en indésirable toi ((:
    Quand à google, j’espère bien ! Je compte sur les RT, les plus 1 et autres likes…
    Sans oublier les backlinks qui vont bien !
    En clair, je viens de filer un peu de taf ^^

  3. franckwylliams
    franckwylliams says:

    Avec ou sans scrupules … c’est sans doute une des questions à se poser ou ne pas se poser (tout dépends de quelle coté on veut poser ses jalons…)
    J’aime assez l’article pour lui faire un lien prochainement dans un de mes articles … a suivre :-)

  4. Jordane de MonBonPote
    Jordane de MonBonPote says:

    Salut Stéphane,

    C’est toujours ceux qui brassent le plus de vent que l’on voit le plus souvent ! Le pire c’est que ces personnes font des petits, j’en ai récemment trouvé un bon qui fait des vidéos : 24 ans, expert en confiance en soi… même combat que les autres. So no comment !

Les commentaires sont fermés.