Golden Blog Awards, à quoi ça sert ?

Golden Blog Awards, à quoi ça sert ?

Les Golden Blog Awards, mais à quoi cela peut-il donc bien servir ? Voici un évènement ( ??) qui tente de s’imposer comme une référence depuis quelques années, et dont je cherche encore l’utilité finale.

Le principe de base

Les GBA auraient été créés par des blogueurs, pour les blogueurs. Mais qui sont les blogueurs qui ont créé cela ? Derrière le terme « blogueur » on retrouve la Marie de Paris et un employé de Microsoft. Ah… Nous avons également deux blogueurs, mais très entrepreneurs et qui, d’après la courte bio serait plutôt de haute voltige.

Pas vraiment le profil de Mr ou Mme Tout le Monde, loin s’en faut, mais si ces personnes ont réussies, c’est tant mieux, on ne va pas non plus leur jeter la pierre. Toujours est-il que Microsoft et la Mairie de Paris, en ce qui me concerne, ça ne colle pas vraiment à l’étiquette « Par les blogueurs, pour les blogueurs ». Mais je peux me tromper.

À noter que derrière l’organisation des GBA se trouve une vraie société de chez société… Par les blogueurs ?

Donc, les Golden Blog Awards sont là pour « récompenser » des blogueurs dans diverses catégories. Le vote est ainsi découpé en trois tiers : vote du public, vote du jury, vote de partenaires.

Autant pour le vote du public, je comprends le truc. Mais pour les autres ??? Sur quoi le vote se base-t-il ? Quels sont les critères ? Ce n’est indiqué nulle part. En lisant les mentions, j’apprends que chaque blog reçoit un nombre de points en fonction de son classement.

Par exemple, si vous remportez le vote du public, c’est 20 points, idem pour les votes du jury et des partenaires. Le barème part donc de 20 à 1 point.

Golden Blog Awards

les Golden Blog Awards, un coup marketing plus qu’autre chose ?

Les critères de vote

Pour le public, nous le devinons, chacun fera appel à sa communauté. Chaque internaute pouvant voter une fois par blog chaque jour. Autant dire que si vous avez la plus grosse, et bien engagée, c’est mieux. Sinon, tant pis pour vous.

Il vous reste tout de même une chance : le jury, et les partenaires. Mais là, c’est le grand vide. Sur quoi ces braves gens vont-ils se baser ? Et qui sont-ils ? Quelle est leur « légitimité » dans le domaine pour dire si tel ou tel blog est meilleur qu’un autre, plus beau qu’un autre.

D’ailleurs, quand on parle de « beau » et quand je vois le design de certains lauréats, j’ai un peu peur tout de même. Visiblement, le design n’est pas un critère réellement pris en compte, mais comme il n’existe aucune information sur le sujet dans « la charte de transparence », je m’interroge.

Paris, Paris, Paris…

Je veux bien que la Mairie de Paris soit partenaire, que les organisateurs soient parisiens, je suis moi-même d’origine parisienne. Mais le blogging ? N’existerait-il pas des villes comme… heu… Lyon, Lille, Marseille, Bordeaux, Rennes, qui pourraient accueillir cet « évènement » ? Non. Tout doit se passer à Paris. Les organisateurs préférant sans doute le confort de jouer à domicile. Les blogueurs peuvent bien se déplacer. Et puis, monter dans la capitale, ça ne se refuse pas. Bah tiens. La centralisation n’est pas morte, c’est bien triste.

Pour un évènement qui veut fédérer la blogosphère, se contenter de Paris, voici une vision que je trouve très restrictive et un peu has-been. Internet n’a pas de frontières, mais la pensée humaine, et les sponsors, visiblement, si.

Reconnus pas ses « pairs » ?

On pourrait finalement se dire qu’être reconnus par le public et par ses pairs est une belle récompense. En ce qui me concerne, je ne me reconnais dans aucun des organisateurs, ni la société qui est derrière, ni la Mairie de Paris.

Pour ce qui est des « pairs », bah là, c’est pareil. Je ne sais pas qui compose le Jury. Des universitaires, des experts, oui, mais encore ? Je n’ai trouvé aucune information sur le site.

Pour les partenaires, j’ai du mal à voir Franck Provost, BNP Parisbas, Le CNES, Orange ou Oscaro comme étant mes « pairs ».

Que l’on s’entende bien, je respecte totalement ces diverses entités, pas de soucis, et je comprends parfaitement l’utilité et la présence de partenaires. Mais qui de ces entreprises va venir voter, et encore une fois, sur quels critères, et quelle est sa légitimité ?

Les Golden Blog awards ? Sans moi.

Ce ne sera pas une grosse perte ni pour eux ni pour moi. Je préfère de loin me fier à mes stats et à l’engagement de mes lecteurs pour savoir si je bosse bien ou non.

Est-ce que cela pourrait avoir un impact positif sur 4h18 que de participer à cet « évènement » ? Honnêtement ? Non. Hormis à remporter la mise, je ne vois pas bien ce que cela pourrait m’apporter. En revanche, chaque vote serait un coup de pub pour cette société, qui n’a pas besoin de moi pour se faire connaitre, c’est certain.

Derrière le pompeux et sonnant « pour les blogueurs, par le blogueur » je ne vois là qu’un joli coup marketing, un évènement trop parisianisé (une fois de plus, à croire qu’en France, sortie de Paris, c’est le désert).

Ceci étant, si vous avez participé à cet « évènement », je serais curieux d’avoir votre retour d’expérience. Avez-vous gagné en visibilité ? En notoriété ? Car finalement, on lit beaucoup d’articles qui parlent de la participation, et très peu sur les retours et les « apports » des GBA. Merci à vous.

Note : cet article est classé dans « coups de gueule », car je ne voyais pas réellement ou le poser, mais ce n’est pas non plus un vrai coup de gueule comme je les aime.


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
27 réponses
  1. Cyn
    Cyn says:

    Ah les GBA, j’y connais pas grand chose et tu soulèves des points auxquels je n’avais pas forcément pensé.
    Première année que j’y participe et j’y vois une occasion de rencontrer d’autres blogueurs lors de la cérémonie finale alors effectivement, Paris n’est pas le centre du monde et je suis la première (ou la deuxième après toi ;-) ) à le dire mais là ça m’arrange bien puisque je suis à côté. En dehors de ça, je suis absolument d’accord que le slogan laisse perplexe au même titre que les organisateurs.
    Maintenant, je pense que les motivations de chacun sont différentes et pour ma part, c’est plus pour le fun puisque je n’harcèle personne à voter pour moi tous les jours.
    Très bonne question sur les retours mais pour ma part, puisque je ne bombarde pas pour avoir des votes, ça ne m’apporte rien du tout :-).

  2. Choblab
    Choblab says:

    Bien vu ! J’ai participé aux 2 dernières éditions et je ne vais donc pas cracher dans la soupe. Pour autant, je te rejoins sur ton analyse. « Par les blogueurs pour les blogueurs », c’est vraiment pas ça… La seule légitimité qu’on peut leur donner, c’est d’avoir quand même couronné quelques blogs de qualité au fil des ans (Coreight, Olivier Cimelière). J’ai décidé de ne pas y aller cette année, j’y reviendrai peut-être s’ils décident un jour de faire des catégories plus fines : comment un blogueur qui a une vraie vie (un boulot qui l’occupe de 8 h à 19h + une vie de famille) peut lutter contre Locita ou FrenchWeb avec leurs dizaines de rédacteurs…

  3. euKlide (@euKlide)
    euKlide (@euKlide) says:

    dis de suite que tu es jaloux car tu ne gagnerais pas le GBA si tu participais …
    Non pas taper, je LOL …
    Je suis ok sur ta réflexion, comment un blog communautaire peut être l’équivalent d’un blog personnel ?
    Comment un blog qui publie 10 posts par jour peut être l’équivalent d’un site qui n’en met que 1 tous les 3 jours ?
    Passons sur le système de vote: on peut voter plusieurs fois pour le même blog tout à fait légalement, puisqu’un vote par jour est autorisé … et si on achète des votes comme certains achètent des likes ?
    En plus, point que j’ai déjà souligné les années précédentes, tu peux encore t’inscrire … sauf que les votes sont déjà ouverts…donc en t’inscrivant ce jour, tu as 0 vote alors que d’autres en ont déjà des dizaines … normal ?

    Mais la critique est facile, et si on mettait en place un truc Stéph ? A Marseille ou ailleurs .. pourquoi ne pas faire tourner l’évènement ? ( avec un partenariat SNCF ? )
    Ou alors rendez-vous à la neuvième édition de Web In Alps qui se tiendra dans la ville française la plus innovante: Grenoble, ;-)

  4. Stéphane
    Stéphane says:

    Ça fait partie des choses (!! corrigé poke @eukilde) que j’ai en tête…
    Au passage, l’idée n’est pas de critiquer pour le plaisir, mais de parler de certaines choses qui m’interpellent (:

  5. euKlide (@euKlide)
    euKlide (@euKlide) says:

    des chaise en tête ?
    et après c’est moi qui ai le cerveau dérangé ?
    allez hop la modération , vu qu’il faut commenter souvent, vlà mon deuxième com’ du jour ! LOL

  6. Jeremy Benmoussa
    Jeremy Benmoussa says:

    Bonjour Stéphane

    ton point de vue est intéressant mais j’aimerais tout de même participer à la discussion en revenant sur plusieurs points de ton article.

    Tout d’abord, ce n’est qu’un concours, rien de plus. Un concours, par définition, ne fera jamais l’unanimité et son utilité est à peu près nulle. Ne pas participer aux GBA n’a jamais empêché un blog de qualité d’exister, heureusement.

    Ceci dit, j’ai participé en 2011 aux GBA et en ai gagné un. Je peux donc te donner mon point de vue sur plusieurs points :
    – mon blog est collaboratif. Gagner un concours est une forme de reconnaissance externe qui a été très bien perçue par les rédacteurs qui participaient au site.
    – à part les GBA, le seul « concours » est le classement eBuzzing (anciennement Wikio). Pour le coup, ça a un réel impact sur ton blog. Certaines marques se basent sur ces classements pour définir si tu es influent ou non, si tu mérites leur attention ou non … et dans certains cas, s’ils veulent ou non devenir annonceur. Pour certains blogueurs, l’impact va donc bien au delà de la caresse pour l’égo

    Enfin, coté légitimité des votants :
    – pour la première phase, je te rejoins tout à fait, il te faut une communauté qui réponde favorablement, sans ça, tu passes inaperçu
    – pour la seconde phase, les sponsors sont là pour gagner de la visibilité auprès des blogueurs. Si tu regardes un peu attentivement leur présence en ligne, tu constateras que des entreprises comme Frank Provost ou BNP Paribas sont assez actives auprès des catégories de blogueurs de leur secteur. Il ne faut pas croire qu’ils dépensent sans espérer un retour. Leur présence a un sens en terme de stratégie de visibilité.

    Enfin, un mot sur les organisateurs : je les ai rencontré il y a deux ans et je dois dire qu’ils auraient bien d’autres façons d’exploiter tout ça. Certes, ça reste une entreprise commerciale, mais globalement je trouve leur méthode plutôt respectable comparé à d’autres concours.

    Dommage que cet événement ne se tienne qu’à Paris, certes; je suppose que c’est pour des raisons logistiques, mais je suis certain que si d’autres grandes villes comme Lille, Lyon ou Nantes (actives dans les NTIC) voulaient co-organiser la prochaine édition, ça se ferait.

  7. Hyzabel
    Hyzabel says:

    J’avoue que je me suis inscrite un peu au hasard et juste pour voir.
    Je tiens un blog depuis 6 mois et je sais pertinemment que je n’ai aucune, mais vraiment aucune chance face à des blogueuses confirmées. mais en fait, je m’en fiche un peu car pour moi c’est juste pou le fun … je bosse tous les jours et mon blog m’amuse …
    Mais en tout cas, milles mercis pour cet article qui m’éclaire un peu dans ce monde sombre des blogs :)

  8. Thierry
    Thierry says:

    Moi je n’ai pas gagné de golden award, en revanche, j’ai été payé 250 euros pour faire un sponso sur le sujet donc je suis pour !

  9. Alexandra
    Alexandra says:

    Jamais participé, comme toi ça me laisse perplexe. D’ailleurs je ne sais même pas, il y a un truc à gagner à la clé, ou simplement la « reconnaissance » du public ?
    En ce qui concerne le « parisianisme » là aussi je te rejoins, bien qu’adorant cette ville. Je déteste l’appellation « province » car la province, c’est quand même toute la France. Un peu marre de passer pour des pacoulins. Nous sommes d’Aix, et les parisiens se souviennent qu’on existe uniquement l’été pour envahir nos rues ;)
    Bref, j’ignorais l’envers du décors, donc merci pour cet article instructif !

  10. coreight
    coreight says:

    Bonjour Stéphane,

    Je partage plusieurs de tes interrogations sur cet événement, mais comme le dit Jérémy Benmoussa un peu plus haut, il n’y a peut être pas tant à s’interroger que ça : ce n’est qu’un concours qui n’intéresse finalement que ceux qui souhaitent y participer.
    J’ai pour ma part tenté ma chance aux deux dernières éditions, avec la joie de remporter la catégorie Actualités Web l’an passé.
    J’avais expliqué un peu ma motivation lors de ma première inscription
    http://coreight.com/content/coreight-au-golden-blog-awards
    Au final cela a été conforme à ce que je pensais : rien de bouleversant dans la vie du blog, quasiment rien directement en termes de trafic, mais des échanges intéressants avec d’autres blogueurs, et un peu de visibilité supplémentaire. En d’autres termes, un nombre de communiqués de presse reçus multiplié par 2 ou 3 ;-)
    L’impact est je pense bien moindre pour un blog qu’un bon positionnement au classement ebuzzing, bien que cela soit assez difficile à mesurer.

    Globalement je trouve le truc plutôt pas mal ficelé, et le système de vote vaut ce qu’il vaut, mais je n’ai pas de meilleure solution à leur proposer : il laisse d’abord la voix aux internautes pour pré-sélectionner 10 blogs par catégorie puis un jury interne vote pour leur préféré. Parmi ce jury : des professionnels partenaires de l’événement, et les blogs gagnants de la session précédente.
    Je ne sais pas non plus quels sont les critères retenus par ce jury, mais j’en saurais bientot plus puisque je vais y participer cette année. Je ne manquerai pas de vous en dire plus, je suis curieux de savoir aussi.

    Ce qui est dommage comme le souligne d’autres commentateurs, c’est la difficulté de comparer de gros blogs collaboratifs quasi-professionnels, aux gus qui écrivent des articles le soir en rentrant du boulot. Quoi que finalement en regardant les gagnants, il ne semble pas y avoir vraiment de tendances récompensant plutôt un type de blog qu’un autre, cela doit dépendre un peu des sensibilités des membres du jury. Pour ça encore une fois j’ai hâte de savoir plus précisément les critères retenus.

    Je te rejoins concernant l’aspect parisien, car d’un côté je peux comprendre le besoin de choisir la capitale pour rassembler un maximum de monde, et après tout l’événement est relativement jeune, rien ne nous dit qu’il ne s’exportera pas en province à l’avenir. En revanche, organiser la cérémonie en plein milieu de semaine ne joue absolument pas en leur faveur. Le blogging est un loisir pour la plupart des participants, je n’ai pour ma part pas pu me déplacer l’année dernière, hors de question de bouleverser mon agenda professionnel, question de priorité.

    Bref, un événement qui n’est bien entendu pas parfait, mais qui à le mérite à mon sens de mettre en avant le travail des petites mains qui occupent le web, la majorité à titre amateur.
    Rien que pour ça, ces Golden Blog Awards ont une bonne raison d’exister.

  11. Pierre Trehorel
    Pierre Trehorel says:

    Hello,

    Je suis Pierre, l’un des organisateurs des Golden Blog Awards.

    A lire l’article et les commentaires, vous soulevez un point important : nous ne sommes pas assez transparent.

    Que ce soit sur la plus-value pour les lauréats des années précédentes (pourtant la majorité ont vu leur trafic exploser, certains ont changé de régie pub ac des contrats plus important, d’autres ont été publiés par les ed du Chene…) ou que ce soit sur la manière dont le vote s’effectue (même si le règlement précise le déroulé, nous devons mettre plus en avant ces éléments).

    Nous allons donc publier dans les prochains jours une série d’articles autour des votes, des lauréats des années précédentes, des jurés (ils sont toujours pertinents sur leur catégorie) ainsi que sur les partenaires (car un partenaire des Golden Blog Awards est toujours accompagné dans sa démarche par notre équipe, afin de favoriser une discussion bénéfique tant pour la marque que pour le blogueur et éviter une discussion one way).

    Concernant Paris, nous avion rencontré plusieurs grandes villes au lancement du projet ; la Mairie de Paris a été la plus engagée, la plus réceptive autour des Golden Blog Awards. Mais nous avons des contacts avec d’autres villes, c’est un sujet toujours ouvert ;)

  12. Stéphane
    Stéphane says:

    Bonjour Pierre,

    Je suis « heureux » de voir un organisateur des GBA prendre en compte mon modeste avis, mais aussi les retours des divers commentaires.
    On est chiant hein ^^
    Bon, ceci étant, si cette petite discussion peut apporter son lot de bonnes idées, alors c’est cool.
    Merci d’être venu discuter un instant par ici.

  13. xhark
    xhark says:

    Content de lire ce billet, je m’inscris chaque année (sans savoir pourquoi) et puis je n’en parle à personne, donc j’imagine que je n’ai aucun vote :D mais le comm autour de l’évènement (via des billets sponso j’imagine en partie) est assez efficace.

    En revanche sur le fond je ne suis pas sûr que ce soit un gage de qualité. Et puis effectivement, Paris Paris Paris et rien que pour ça les GBA perdent de l’intérêt pour quelqu’un de la province :)

  14. Chris @ Blog voyage
    Chris @ Blog voyage says:

    Je participe cette année, mais c’est plus pour ajouter un peu de visibilité à mon blog voyage qui n’a que quelques mois plus que par ambition de victoire. L’impact est minime mais cela m’a prix 5 minutes à m’inscrire !

  15. Paola
    Paola says:

    Mon blog, lancé avec l’une de mes amies en mai dernier, concourent pour la 1ère fois cette année aux GBA. Nous nous sommes inscrites pour booster notre visibilité et pour l’instant le sursaut d’affluence est léger ;-)
    Au delà des critiques déjà émises, j’ajouterai que la période de votes est longue et que des blogs affiliés à des partis politiques ou des géants de la presse (Le Monde pour ne pas le citer) ont le droit de participer: quel intérêt pour eux ? au détriment des blogs artisanaux qui plus est…

  16. Pierre Trehorel
    Pierre Trehorel says:

    Hello Paola,

    Les blogs affiliés à des partis politiques sont strictement interdits aux Golden Blog Awards. Quelque soit le partie, les idées … peu importe, les GBA ne sont pas une tribune politique ni un relais pour ces blogs. Si notre équipe de modération n’a pas correctement identifié un blog politique, n’hésitez pas à nous le signaler via notre site internet/twitter/facebook afin que sa participation puisse être annulée.

  17. Francois
    Francois says:

    Cette cérémonie est une vaste plaisanterie… reposant uniquement sur le nombre et la participation de vos amis sur les réseaux sociaux! En aucun cas le design, le côté créatif ou tout simplement la qualité de rédaction n’entre en ligne de compte. C’est pour cette raison que vous retrouvez cette année parmi les 10 retenus dans la section musique (parmi 150 participants), 2 blogs sur George Michael… se contentant de donner des (quasi inexistantes) news (si on peut appeler ça news) sur un chanteur dont la carrière est morte depuis plus d’une dizaine d’années!!! Et je ne vous parle même pas de la charte graphique de ces « blogs » qui ressemblent à des sites internets conçus en 1996 par de jeunes adolescents prenant leurs premiers cours d’informatique (j’exagère à peine !!!)

  18. Pierre
    Pierre says:

    La shortlist (pré-selection pour les jurés) est effectivement basée sur le nombre de vote sur nos supports (applis iphone, bouton de vote sur notre site ou sur embedded sur les blogs participants) et non sur les réseaux sociaux. Et ce depuis 4 ans, et c’est clair pour 99% de nos participants … sauf ceux pensant qu’avec un « fort » trafic sur leur site web, ils vont réussir à passer cette première étape.Sauf que quand le taux d’engagement n’est pas bon, ca donne des résultats dont certains se plaignent. Impossible pour un jury de consulter 10 000 blogs et de lui attribuer une note, nous sommes contraint à une pré-selection.
    Ce qui est amusant, c’est que l’an dernier, nous avions eu des remarques comme « il y a trop de gros blogs, c’est n’importe quoi, comment font les petits », et que cette année nous avons « il y a trop de petits blogs de merde, moi je suis plus gros pourquoi je ne suis pas passé ». Alors que nous n’avons rien changé, rien enlevé et ac exactement le mm principe.

  19. Frederique
    Frederique says:

    Je suis la creatrice du blog George Michael News dont vous parlez de facon plutot meprisante. Si j’ai cree ce blog, c’est pour pallier au manque d’infos en France sur l’artiste. Il esr vrai que son dernier album date de 2004 mais deux tournees mondiales ont eu lieu depuis : 25 Live Tour qui a dure 3 ans et une tres belle tournee symphonique terminee l’annee derniere … bref !
    J’ai une vraie vie et tiens ce blog pour le plaisir tout en m’appliquant a ecrire des articles rediges et sans fautes d’orthographe en evitant les ragots et les photos de paparazzi. J’ai eu l’honneur de decrocher de belles interviews de proches de l’artiste ainsi que sa participation a un projet caritatif . Quand au design, je ne suis pas une pro de l’informatique mais presente un blog clair et simple ….
    Pour votre information je ne suis meme pas sur Facebook, les votes ont ete faits par des fans de George Michael francais et etrangers , et oui il y en a encore !!!

  20. Fleur de Mamoot
    Fleur de Mamoot says:

    On l’a compris : les GBA ont été crées pour apporter aux marques des supports publicitaires que peuvent devenir les blogs. Il suffit de regarder les vidéos qui présentent leurs cérémonies…On se croirait dans un centre commercial à l’approche de Noel. C’est donc du business, pas plus, ce qui n’est en soi pas un reproche sauf quand, comme tu le dis, l’annonce de l’événement vend autre chose :) Bravo pour la qualité de ton article ! :) Emmanuelle

  21. DA
    DA says:

    Auteur d’un blog sans grande prétention (car comme beaucoup j’ai un boulot à côté), je me suis inscrit par curiosité aux GBA et suis pour l’instant globalement satisfait du déroulement du concours.

    Même si il est vrai que la phase 1 est un peu « obscure » (certaines personnes semblent de pas avoir bien compris le fonctionnement des votes), j’aurais du mal à imaginer autre chose pour restreindre le nombre de blog pour la phase 2 (jury)… Les organisateurs sont réactifs et disponibles (via mail ou les différentes réseaux sociaux) ce qui est agréable…

    Pour le reste, j’attends de voir ce que donnera la cérémonie (mon blog est shortlisté donc je compte bien faire un tour !) mais j’ai déjà bénéficié d’un petit bond en visibilité ce qui est toujours appréciable ;-)

  22. Christiane
    Christiane says:

    Bonjour, je suis la créatrice du blog George-michael-my-friend.com, je me permet de répondre a votre commentaire, pas gentil de votre part de vous attaquer ainsi vis à vis des blogs qui parlent de George Michael en France, Ces blogs sont très sérieux. Des news pour George, même si elles ne font pas le quotidien, elles existent bien… Vous ne lisez peut-être pas les articles le concernant mais George Michael est loin d’avoir terminé sa carrière, et je suis sûre que vous aurez l’occasion de vous en rendre compte. Par égard pour les personnes qui tiennent un blog , peu importe la nature du site, vous devriez avoir un peu plus de respect, car croyez moi cela demande beaucoup de travail et également du plaisir, bien entendu….

Les commentaires sont fermés.