N’ayez pas peur de la concurrence

N’ayez pas peur de la concurrence

Web entrepreneur concurrenceL’un des problématiques pour le blogueur débutant, c’est la concurrence. Elle le paralyse, l’angoisse, le tétanise littéralement. Et si la concurrence vous stimulait ?

Dans votre carrière, socio-professionnel ou sur la toile, la concurrence est une donnée à prendre en considération. Elle sera toujours là, sous la forme d’un collègue zélé, ou d’un blog mieux positionné que le vôtre, vous aurez régulièrement à faire face à des « adversaires », veuillez noter les guillemets, ils sont d’importance.

La concurrence comme influence néfaste

Alors que vous venez de mettre en ligne votre blog, vous allez regarder ce que fait le voisin, et vous allez y voir des commentaires en pagailles, ce qui vous laisse imaginer un trafic fort. Vous voyez aussi des publicités, ce qui vous laisse croire que son blog est rentable. Vous allez passer en revue l’intégralité de son site. Et vous allez en prendre un coup au moral avec vos 4 visiteurs. Forcément.

C’est sans doute une mauvaise idée que vous venez d’avoir là. Observer la concurrence, oui. Se démoraliser. Non. Il y’a une façon de regarder ce que fait le voisin, du moins de ce que vous pouviez en voir. N’oubliez jamais que vous ne savez pas quel sont les chiffres réels derrière son blog.

Que pouvez-vous voir ? La première des choses, débarrassez-vous donc de vos préjugés, ne vous sous-estimé pas. Ensuite, prenez le temps de regarder comment la navigation est faites, comment les publicités sont intégrées, comment le blogueur interagit avec les réseaux sociaux, quel est la longueur des articles, leur cadence de publication.

La concurrence comme point de repère ?

Vous pouvez en faire de même avec plusieurs autres sites afin de croiser vos informations et établir ainsi un genre de portrait-robot des diverses techniques censées fonctionner dans votre secteur. Au-delà de cela, il ne serait pas idiot de venir déposer, de temps à autres, en laissant un lien vers l’un de vos articles récent, ou complémentaire à celui que vous venez de lire. Vous ferez d’une pierre deux coups. D’une vous annoncez votre présence, de deux, vous gagnez un lien vers l’un de vos articles. De trois, vous aurez peut-être réussis à détourner habillement un peu du trafic de votre concurrent.

Face à des sites déjà bien établis, le premier réflexe est souvent de se sentir en position de faiblesse, c’est un tort. Vous êtes certes le dernier entrant, et la concurrence en place est toujours inquiète à l’idée de voir un petit nouveau débarquer sur le marché. Pourquoi ? Parce que vous allez sans doute apporter des idées nouvelles, un ton nouveau, une façon d’écrire plus dynamique. Alors, finalement, le rapport de force n’est pas tant que cela contre vous.

Se recentrer sur son blog, son projet

Lorsque l’on a peu de moyens financier et rien à vendre, comment se faire connaitre, comment se faire une place ? Avec des idées, du temps, de l’investissement personnel. Votre planche de salut se situe là, pas ailleurs. Servez-vous des idées des autres pour les réinventer, à votre sauce. Le monde est copie, depuis toujours. Il se réinvente sur lui-même. Il n’y a pas d’hésitation à avoir. Ne faites pas non plus un copier-coller. Soyez un peu inventif.

La concurrence doit-être une source de stimulation. Si par malheur ce n’était pas le cas, mettez un drap dessus, et oubliez-là quelques temps, juste le temps pour vous de prendre confiance en vous, votre site, vos moyens. 


Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !


 Partager sur G+


A lire pour compléter vos compétences sur le sujet

Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
10 réponses
  1. Claude de Misterblog.fr
    Claude de Misterblog.fr says:

    Bravo ; Quel article.. Monsieur n’aurait pas un un doctorat en philosophie ?

  2. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Humour ?… autre ?
    PS : Non, aucune licence en quoi que ce soit (:

  3. Philippe @MonSiteWebPro
    Philippe @MonSiteWebPro says:

    « Il n’est point de progrès, il n’est point de révolution d’âges dans les vicissitudes du savoir, mais au mieux une continue et sublime récapitulation »
    Jorge de Burgos, dans « Le Nom de la Rose »

  4. Samir
    Samir says:

    Hey mais c’est un super article, je me reconnais vraiment dans ce qui est décrit…
    Je suis dans un domaine ou il commence a y avoir beaucoup de concurrence mais en essayant d’adopter une attitude « Fun & Fresh » j’espère me démarquer ;)

  5. ThomasBoss
    ThomasBoss says:

    Voila un article de (très) bon sens… Qui s’applique à tous les domaines de la vie :). Observer, non pour se démoraliser, mais pour se motiver et s’améliorer.
    Concernant le milieu du blogging, j’ajouterais aussi qu’il convient d’être prudent vis-à-vis des déclarations de certains bloggers qui annonces des CA monumentaux, histoire d’apporter du crédit aux produits qu’ils vendent… Méfiance, méfiance sur ces déclarations… (réalité ou intox).
    Bref, l’important comme tu le dis est de rester fixé sur son objectif… Go go go !
    PS : te lire me conforte dans mon choix d’avoir souscrit à ta formation ;)

    See you

    Thomas

  6. Stephane Briot
    Stephane Briot says:

    Bonjour Thomas,

    J’ai l’impression que le bon sens est bien (trop) souvent l’absent de marque en blogging.
    Prendre un peu de recul, de hauteur, parfois, ça aide.

    Merci et de ta confiance, et d’être passé ici.

  7. Le barboteur, blog mode homme
    Le barboteur, blog mode homme says:

    Super article qui mérite de dire la vérité et qui ne nous fait pas rêver..
    Pour ma part ça a fini par payer avec mon blog à force de travail et de motivation

Les commentaires sont fermés.