WordPress : Comment choisir un thème

WordPress : Comment choisir un thème

Vous avez installé WordPress, et maintenant, vous partez en chasse du thème idéal. Comme beaucoup, vous allez écumer la toile à la recherche de la perle rare.

Vous allez passer des heures et des heures à chercher votre bonheur. Problème, vous ne savez ce que vous voulez. Et vous allez faire un choix sans réellement savoir ce dont vous avez besoin.

Alors qu’allez-vous faire ? Vous allez regarder, essayer quelques thèmes sur les sites de « preview », voir si les slider sont jolis, etc… En gros, vous allez vous fixer sur les aspects cosmétiques. Ce qui, à mon sens, reste une erreur. Nous allons voir pourquoi.

Qu’est-ce qu’un site ?

En premier lieu, c’est un ensemble de contenu, classés, triés, rangés, architecturé de façon à présenter un ensemble cohérent, du moins, dans l’absolu. Votre site, c’est avant tout cela. Du contenu.

Votre site, c’est aussi vous, votre identité, ou celle de votre entreprise. Dans le second cas, pour peu que vous ayez déjà du matériel de communication, vous avez déjà votre charte graphique, donc, vous savez quelles sont vos couleurs. Ce qui n’est pas rien !

Dans le cas d’un auto-entrepreneur, la charte n’étant pas toujours une priorité, le choix des couleurs reste à définir. C’est ici que votre propre identité peut vous aider. Votre entreprise, c’est vous, et vous seul. Elle vous ressemble, vous visez avec au quotidien, le jour, la nuit, le week-end. Le choix du thème peut (doit ?) être l’occasion de démontrer cette symbiose entre vous et votre projet professionnel.

Valoriser le contenu

Tout comme vous, j’ai passé bien du temps à chercher, tester, et j’ai investis pas mal d’argent dans la recherche du bon thème.

En ce qui me concerne, les choses se sont arrangées quand j’ai commencé à comprendre que ce ne sont pas les artifices et autres gadget qui font la qualité d’un thème, mais le contenu en premier lieu et la page qui présente vos billets !

Si l’on regarde un peu, sur quelle page les visiteurs sont le plus présents ? Les articles ! Il faut que cette page-là soit nickel ! Hors de question qu’elle soit chargée, bancale, moche, lourde, difficile à lire.

Dans votre thème, cette page est le fichier single.php. Voici donc un bon point de départ, allez voir à quoi ressemble un billet sur le thème que vous ciblé.

Mon conseil : vérifier que les billets soient lisibles, que vous avez le choix des typos, que le texte soit aéré et agréable à lire.

Bien choisir son thème

Bien choisir un thème WordPress

La page d’accueil

L’autre page la plus visité demeure l’éternel page d’accueil. En ce qui me concerne, j’aime qu’elle soit flexible, comprenez que j’aime pouvoir en faire ce que je veux, comme par exemple supprimer les sidebar, l’entête du site, créer divers bloc de contenus, etc…

L’objectif étant d’avoir une page qui soit la mienne, et même si j’utilise un template, je veux pouvoir personnaliser à minima sans être obligé de rentrer dans le code.

Mon conseil : regarder si le template embarque un page builder

Retour sur le contenu

Je vous en parlais en introduction, et ce n’était pas un hasard, le contenu est le cœur de votre site. C’est votre trésor, votre diamant.

Et si votre choix découlait du contenu ? Vous allez me dire que vous n’avez pas encore écrit une ligne car votre site est en cours de création ? Je vais vous répondre que vous allez faire une bêtise !

Avant même de penser au thème, vous devriez au moins posséder une dizaine d’articles prêts à être publiés. Ça, c’est la première chose.

Ensuite, en lisant ces billets, quelles couleurs pourriez-vous mettre sur chacun ? Drôle de question. Pas tant que cela, un billet technique peut-être bleu, ou vert, une humeur peut-être rouge, orangé, et ainsi de suite. En faisant ensuite le tri, vous obtiendrez deux à trois couleurs. Voilà également une piste à utiliser.

Prenons également le thème du site. L’univers de la cuisine n’est pas le même que celui de l’high tech. La façon dont vous allez présenter le contenu à vos lecteurs pourra varier.

Et qui dit information, dit contenu. Quelles sont vos rubriques fortes ? Que souhaitez-vous valoriser ? Des services, des produits, vous avez un site d’entreprise, une boutique en ligne, un site pour vous « brander », un blog personnel, etc… Chaque type de site doit être traité avec ses propres spécificités.

Par exemple, un slider géant, oui, pour un site ou l’image peut avoir un véritable impact, de fait, selon votre secteur, ce n’est pas forcément utile.

La signification des couleurs

Ici, je suis vraiment partagé. Le rouge, la vie, l’amour, la colère. Le vert, l’espoir, etc… Bon. Je ne vais pas dire que cela c’est de la connerie. Je n’irais pas contre des années d’études menées par un grand nombre de personne.

Toutefois, je trouve cela restrictif en termes de créativité. Et vouloir vous fier à un dictionnaire, pourquoi pas. Cependant, vous risquez bien de vous retrouver enfermé et un peu à l’étroit.

Côté technique

Compliqué de savoir réellement ce qu’un thème a dans le ventre avant de l’avoir testé. En effet, malgré la masse d’informations que les créateurs peuvent vous donner, vous ne pourrez pas évaluer les risques d’incompatibilité avec vos plugins par exemples.

En effet, les thèmes premium embarquent de plus en plus un nombre conséquent de fonctionnalités, donc, de plugins, ces derniers n’étant parfois pas compatibles avec d’autres.

De plus, dans certains cas, le thème embarque tout un tas de fonctions dont vous n’aurez pas l’utilité, il faudra donc allez fouiller dans le code sources, souvent le functions.php du thème, pour aller désactiver ces quelques fonctions.

Mon retour d’expérience

Choisir un thème ne doit pas se faire uniquement sur l’aspect visuel. A mon sens, le choix doit venir d’abord du contenu. Enfin, tant que vous n’aurez pas testé le thème réellement, il vous sera difficile de savoir si oui non c’est le bon. Prévoyez donc un budget capable d’engloutir deux à trois thème.

Enfin, tant que faire se peut, fuyez les thèmes gratuit, souvent mal finis, et parfois porteur de faille de sécurité. Préférez un premium, avec lequel vous aurez un accès à un support et des mises à jour régulières.

Sur quels sites choisir son thème ?

Par nature, j’aurais tendance à éviter les sites avec abonnement, comme Woothemes. En effet, je n’ai pas besoin d’avoir accès à des dizaines de thèmes, par ailleurs, tous les thèmes ne se valent pas.

Je préfère largement une « marketplace » comme themeforest, où je peux acheter un thème à la fois . De plus le choix est vraiment vaste, et les travaux proposés sont de bonne qualité. Des efforts ont vraiment été fait pas les créateurs pour proposer de thèmes de bonne facture. Par ailleurs, le support et les mise à jour ne sont pas oubliés.

Enfin, si vous débutez, vous pouvez également vous tourner vers Elegant Themes , qui propose plus de 80 thèmes pour une bouchée de pain. Certes, c’est un site avec abonnement, mais ici, le tarif pousse vraiment à la réflexion.

Ayez la partagitude, c'est ça la bloguitude !

 Partager sur G+


A lire pour compléter vos compétences sur le sujet

Ressources pour votre blog

guide blogueur pro pdf
25 réponses
  1. Fabrice Ducarme
    Fabrice Ducarme says:

    +1 sur les choix, -1 sur le builder (car là aussi tous ne se valent pas) et certains alourdissent considérablement le site et l’éditeur…

    L’abonnement Wootheme permet de se tromper mais il est cher, donc les plateformes type Themeforest me conviennent bien mieux d’autant que l’on peut avoir une preview « live » et une thème pour 40 usd!

    • Stéphane
      Stéphane says:

      Pour les builder, il faut les tester… Tu as raisons, tous ne se valent pas. Par exemple, celui livré avec mon thème actuel est un vrai bijou ! Bien mieux que les builder en mode plugin.
      Si cela alourdis, c’est aussi redoutablement pratique pour créer des mises en pages complexes, qui si elles devaient être réalisées uniquement avec des shortcodes seraient imbitables.

  2. lipaonline
    lipaonline says:

    Enfin, tant que faire se peut, fuyez les thèmes gratuit, souvent mal finis, et parfois porteur de faille de sécurité. Préférez un premium, avec lequel vous aurez un accès à un support et des mises à jour régulières.

    Comme il existe des logiciels gratuits très bons, il existe aussi des thèmes gratuits très bons… il existe aussi des thèmes premiums très mauvais…

  3. ruedescommeres
    ruedescommeres says:

    Bonjour,
    après avoir « essayé » une cinquantaine de thèmes (gratuits, mon site est un site d’amateur à but non lucratif), j’ai adopté Clear-line pour sa légèreté, ses nombreuses options accessibles à un débutant et sa simplicité. Et, comme l’indique son nom, je le trouve clair et aéré.

  4. vincent8861
    vincent8861 says:

    Cet article vient juste au bon moment pour moi. En effet, je viens de changer la mise en page d’accueil.
    J’ai viré le slider et mis les articles plus en avant.
    J’aimerais connaître les conseils de pro. Quand vous aurez le temps, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

  5. Eric
    Eric says:

    Pour Elegant Thèmes, on tourne souvent autour des mêmes thèmes remixés. J’ai eu l’accès pendant un an et au final je ne m’en suis servi que d’un seul, les autres étant toujours trop « faibles » pour mes projets.

    • Stéphane
      Stéphane says:

      Elegant Theme est très bien pour débuter avec des premiums, sans se ruiner. Mais je te rejoins, il se ressemblent un peu trop.

  6. référencement bordeaux
    référencement bordeaux says:

    Trouver le bon thème n’est pas chose facile et même si l’on peut avoir un avant goût de ce que sera le thème avec les preview, on peut rarement savoir à l’avance si le thème a été correctement codé (j’en ai fait l’amère expérience) !! mieux vaut se rabattre sur les thèmes versatiles, optimisé pour le référencement et qui mettent en avant la rapidité du chargement !!

  7. alexduval71
    alexduval71 says:

    Merci pour l’article.
    Tu parles de builder, tu pourrais nous en dire plus ! Un petit test peut être ou un retour d’expérience pourrai être sympa.
    Dans tout les cas, keep blogging

Ça ping !

Les commentaires sont fermés.